IFA 2013 : Archos prépare un florilège de mobilité

MobilitéTablettes
archos-tablette-101-xs-2

Revenu sur les rails de la profitabilité au 2e trimestre, Archos affine désormais sa stratégie, orientée sur trois segments de marché : les tablettes 3G, les smartphones et les objets connectés.

Archos arrivera les bras chargés au Salon de l’électronique de Berlin (IFA 2013).

Dernière société high-tech française à affronter des poids lourds comme Apple et Samsung, le concepteur de matériel électronique grand public a connu une année 2012 tumultueuse, conclue sur un plan de réductions d’effectifs (25% de la masse salariale).

Il retrouve aujourd’hui l’horizon de la profitabilité – escomptée d’ici la fin de l’année – après avoir initié un repositionnement stratégique marqué par une réorganisation de ses filiales, un redéploiement de la R&D sur la mobilité et une montée en gamme dans son offre produits.

Désormais, sa réflexion s’affine et s’oriente sur trois segments de marché porteurs : les tablettes (3G), les smartphones et les objets connectés… qui seront à l’honneur du 6 au 11 septembre prochains, dans les rangs de l’IFA.

Côté tablettes, on reste, dans le haut de gamme, sur une finition aluminium, une plate-forme quadricoeur et des écrans à technologie IPS (In-Plane Switching) dont la résolution atteint 2048 x 1536 points sur certains modèles, dont la 101 XS 2 (10,1 pouces) et la 97 Platinum HD (9,7 pouces).

L’offre se porte également sur le divertissement, avec d’une part la console portable GamePad 2 et de l’autre, des produits thématiques : la ChefPad destinée aux amateurs de cuisine, mais aussi la série ChildPad, qui vise les plus jeunes avec une interface adaptée et un outil de contrôle parental.

Autre élément amené à se généraliser sur les tablettes : le haut débit mobile, en 3G.

Illustration dans la gamme Xenon, dont la tête d’affiche est une ardoise de 8 pouces (1024 x 768 points) dotée d’un processeur Snapdragon S4 et de 4 Go de mémoire interne.

L’offensive concernera aussi les smartphones.

En guise de porte-drapeau, le modèle 50 Oxygen proposera un écran de 5 pouces en Full HD 1080p, un processeur quadricoeur (1,5 GHz, référence non précisée), 16 Go de stockage, des optiques de 5/13 mégapixels… et un OS Android 4.2 ‘stock’, c’est-à-dire sans surcouche.

Pour couvrir tous les segments de marché, le premier palier de l’offre s’affichera à 99 euros TTC. Il s’agira d’un terminal de 4 pouces en version double SIM.

Rappelons que pour le moment, l’offre de smartphones Archos débute à 79,99 euros TTC, avec le 35 Carbon (3,5 pouces, processeur Qualcomm 7225A bicoeur à 1 GHz).

Quelques produits sont déjà dans les cartons pour janvier 2014 et le CES de Las Vegas.

Il est notamment question de smartphones 4G à architecture octocoeur, ainsi que d’objets connectés dans l’univers de la maison, du sport et du bien-être.

Archos - IFA 2013

Image 1 of 5

Les tablettes montent en gamme
N'ayant pas obtenu les résultats escomptés en centrant sa stratégie sur le volume, Archos renoue progressivement avec une offre génératrice de valeur.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’Archos ?

Crédit photos : Archos


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur