IFA 2014 : Asus fait place nette au PC

Mobilité
asus-ifa-2014

Du netbook à l’ultrabook, les ordinateurs portables occupent une place de choix dans l’offre dévoilée par la firme taïwanaise à l’occasion du Salon de l’électronique de Berlin.

Asus a déballé une escarcelle bien remplie dans le cadre de sa conférence organisée en amont du Salon de l’électronique de Berlin (IFA 2014).

L’industriel taïwanais a notamment dévoilé sa première montre connectée : la ZenWatch, un modèle sous Android Wear qui concurrencera la Gear Live (Samsung), la G Watch (LG) ou encore la Moto 360 (Motorola). Mais il a aussi confirmé ses ambitions dans l’univers du PC en dévoilant un ultrabook haut de gamme… et en renouant avec les netbooks.

Peu de temps aura été consacré à la MeMO Pad 7, cette tablette Android de 7 pouces équipée d’un processeur Intel Atom Z3560 (4 coeurs à 1,83 GHz ; 64 bits) et distinguée non pas par sa finesse (8,3 mm) ou sa légèreté (269 grammes), mais par la résolution de son écran : 323 ppp, en 1920 x 1200 pixels. Au-delà de la version Wi-Fi, il existe une déclinaison compatible 4G grâce à une solution de connectivité Intel XMM 7160 LTE. Le reste de la fiche technique est identique pour les deux modèles : 1 Go de RAM, 16 Go de stockage extensibles via une carte microSDXC (jusqu’à 64 Go), des capteurs d’images de 2 et 5 millions de pixels, une batterie dont l’autonomie est annoncée à 11 heures… et la surcouche logicielle ZenUI.

Un ultrabook haut de gamme

Mais c’est bien sûr les ordinateurs portables qu’Asus met le paquet. Illustration avec l’ultrabook ZenBook UX305. Ce successeur de l’UX301 arbore un châssis tout en aluminium qui contribue à sa finesse (12,3 mm) et à sa relative légèreté (1,2 kg, soit environ 150 g de moins que le MacBook Air 13 pouces). Il possède plusieurs attributs particuliers, dont un écran haute résolution (276 ppp, à 3200 x 1800 pixels) et un processeur de nouvelle génération Core M “Broadwell” sur lequel Intel devrait communiquer plus en détail lors de sa session à l’IFA. Etant donné les efforts d’optimisation réalisés par le fondeur américain sur l’enveloppe thermique du composant, il n’est pas exclu que l’UX305 se contente d’un système de refroidissement passif.

Pour Asus, puissance et autonomie ne sont pas nécessairement des notions incompatibles : cet ultrabook – qui dispose par ailleurs de 3 ports USB 3.0, d’une sortie micro-HDMI et du Wi-Fi 802.11ac – affiche une autonomie constructeur de 10 heures. Pas de prix annoncé pour le moment. Notons que l’on trouve aujourd’hui l’UX301 autour de 1500 euros TTC en France via les circuits traditionnels (sources Amazon et Google Shopping).

Le retour du netbook ?

A l’autre extrémité du catalogue, en entrée de gamme, on retrouvera, pour un prix annoncé de 199 euros TTC, l’EeeBook X205. On tient là un netbook de 11,6 pouces (1366 x 768 pixels) équipé de “Windows 8.1 with Bing”, cet OS allégé que Microsoft livre aux OEM pour contrer l’influence des Chromebooks.

Principaux atouts de cette machine : 980 grammes sur la balance, une autonomie annoncée à 12 heures “en navigation Web” et un généreux espace de stockage en ligne : 500 Go gratuitement pendant deux ans sur Asus WebStorage et 115 Go sur OneDrive pour la même période (15 Go gratuits au-delà). Le tout en complément du SSD interne de 32 ou 64 Go au format eMMC. Au coeur du système, on retrouve une puce Atom (Z3735, avec 4 coeurs à 1,83 GHz) épaulé par 2 Go de RAM. La connectivité Wi-Fi se limite au 802.11n et ses 300 Mbit/s de débit théorique.

asus-x205
Asus renoue avec les netbooks en officialisant l’EeeBook X205, un 11,6 pouces équipé d’un processeur Atom et annoncé à moins de 1 kg.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : expert(e) en connectique ?

Crédit photos : Acer


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur