Ikoula propose avec FlexiCloud un croisement VM/serveur physique

CloudEntreprise

L’hébergeur Ikoula lance son offre FlexiCloud. Un serveur virtuel, sur lequel le client a un contrôle comparable à un serveur physique.

L’hébergeur Ikoula a dévoilé ce 11 avril sa nouvelle offre de serveur virtuel destinée aux petites entreprises : FlexiCloud.

Ikoula existe depuis 1998, et compte sur 5000 clients qu’il sert depuis son datacenter de Reims. Sa division Express, qui propose FlexiCloud, s’adresse uniquement aux PME.

Grâce à cette nouvelle offre le consommateur pourra, selon le communiqué de presse, “bénéficier de ressources dédiées tout en étant dégagé des contraintes techniques.”

Il devrait donc pouvoir cumuler les points forts d’un serveur virtuel et d’un serveur physique.

Les avantages listés par l’hébergeur pour son offre commencent par l’absence de gestion hardware, et la facilité d’adaptation des capacités, principaux atouts du cloud.

L’offre inclut aussi des fonctions de sauvegarde et de restauration, le transfert automatique et transparent pour l’utilisateur de sa VM vers un autre serveur physique en cas de défaillance, une bibliothèque d’ISO pour facilement installer OS et applications…

Et Ikoula propose aussi dans FlexiCloud son interface de gestion technique, qui inclut les paramétrage DNS secondaires, l’installation de RescueMX, une possible remise à zéro…

En pratique, l’utilisateur choisit une configuration, et les ressources lui sont réservées.

Mais il peut à tout moment augmenter ou réduire les capacités depuis l’interface Web d’Ikoula, et ne paiera que les ressources utilisées, au prorata temporis.

Seul le disque dur ne peut plus être diminué après la commande. Mais il peut être augmenté.

Ikoula a compté 150 combinaisons possibles entre les différentes quantités possibles de RAM, CPU et espace disque.

La configuration minimum commence avec un demi CPU, 512 Mo de mémoire RAM et 25 Go de disque dur (15 euros HT par mois). La maximale est de 4 CPU, 16 Go de RAM et 150 Go de disque dur (à 61 euros HT par mois).

Et pour le lancement, une offre promotionnelle (réservée aux 2000 premières VM) permet d’économiser 15 euros par mois pendant 6 mois avec un serveur Windows, ou 3 mois avec un serveur Linux. La configuration minimum devient donc gratuite.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur