De l’iMac à l’Apple Watch : la continuité à défaut de convergence

MobilitéOS mobilesTablettes
apple-watch-imac

L’heure n’est pas encore à l’unification des systèmes d’exploitation iOS et OS X, mais Apple multiplie les jonctions entre ses différentes lignes de produits.

Des ordinateurs aux montres connectées en passant par les smartphones et les tablettes, Apple veut instaurer un continuum dans l’expérience utilisateur. Avec le lancement d’OS X “Yosemite” sur desktop et d’iOS 8.1 sur mobile (le premier est disponible dès à présent ; le second le sera lundi 20 octobre), les synergies se multiplient.

La plate-forme iCloud est généreusement mise à contribution pour assurer la synchronisation des contenus, avec des applications concrètes au-delà des fichiers et dossiers : ajout d’un favori sur iPhone et disponibilité immédiate sur iPad ; démarrage d’un appel téléphonique et poursuite de la conversation sur Mac… Apple mise aussi sur les technologies Wi-Fi et Bluetooth pour assurer la communication en champ proche, par exemple entre un terminal mobile et une Apple TV, le tout sans passer par un réseau local.

Les nouveautés intégrées dans la mise à jour d’OS X ont pu être testées par plus d’un million d’utilisateurs ayant téléchargé la bêta. Outre des changements en matière de design et d’interface, on recense un navigateur Web optimisé pour consommer moins de batterie (jusqu’à 2 heures d’autonomie supplémentaire sur les MacBook). iCloud bénéficie par ailleurs d’une intégration plus poussée dans l’explorateur de fichiers.

Sur iOS 8.1, Apple annonce l’arrivée, en bêta, de l’outil Photo Library, qui permet à l’utilisateur de retrouver ses images sur tous ses appareils. 5 Go de stockage sont offerts, avec des extensions payantes jusqu’à 1 To. A noter aussi le retour d’une fonctionnalité dont la suppression avait été globalement mal perçue : Camera Roll, qui facilite la recherche d’images.

Mais iOS, c’est aussi une galaxie de services – actuellement ou bientôt – ouverts aux développeurs : les SDK HomeKit (domotique) et HealthKit (santé), les API pour exploiter le lecteur d’empreintes digitales Touch ID ou encore le framework Metal, qui permet d’améliorer la qualité graphique des applications avec le nouveau langage de programmation Swift. Un autre SDK sera disponible en novembre : celui lié à la montre connectée Apple Watch, dont le lancement commercial reste programmé pour “début 2015”, sans plus de précisions.

Dans l’immédiat, Apple se concentre sur son système de paiement mobile Apple Pay, dont l’exploitation commencera officiellement lundi 20 octobre aux Etats-Unis, avec des partenaires (e-)commerçants comme Airbnb, Groupon, OpenTable, Starbucks et Uber. Première cible : les détenteurs d’un iPhone 6 ou d’un iPhone 6 Plus. Les deux smartphones, qui seront disponibles ce vendredi en Chine, ont “battu des records de vente en 30 jours”, selon Tim Cook. Le CEO d’Apple n’avance toutefois pas de chiffres. On en reste officiellement à 10 millions d’exemplaires écoulés lors du premier week-end.

Un iMac, des iPad

De quoi préparer sereinement la sortie de l’iPad Air 2. Cette nouvelle génération de l’iPad Air est plus fine (de 7,5 mm, on passe à 6,1 mm) et disponible en coloris doré en plus du gris et de l’argenté. Sous le capot, on retrouve un processeur A8X. Cette déclinaison de l’A8 intégré dans l’iPhone 6 est compatible 64 bits. Elle est dite “40 % plus rapide” que le processeur A7X qui équipe le premier iPad Air, avec une partie graphique “2,5 fois plus performante”, le tout sans perdre d’autonomie (10 heures annoncées).

Le coprocesseur M8 est toujours au rendez-vous pour enregistrer les mouvements, la pression atmosphérique ou encore l’altitude. Il s’accompagne du capteur Touch ID, qu’Apple implémente pour la première fois sur une tablette. Le fonctionnement est le même que sur iPhone, y compris pour Apple Pay, mais uniquement pour les ventes en ligne. Ce qui laisse entendre que la connectivité NFC n’est pas intégrée… au contraire du Wi-Fi – qui passe à la norme 802.11ac – et de la LTE à 150 Mbit/s.

Apple insiste sur le capteur d’images principal, ses 8 mégapixels, son ouverture f/2.4 et ses nouveaux modes d’enregistrement : rafale, timelapse ou ralenti à 120 images par seconde en 720p. La firme de Cupertino souligne aussi “l’ouverture maximale” du GPU aux développeurs afin qu’ils puissent améliorer la puissance de leurs applications de retouche d’images (Oryx est cité en exemple) et de montage vidéo (Replay).

L’iPad Air 2 sera commercialisé à 499 dollars HT en version 16 Go Wi-Fi. Il faudra compter 599 dollars en 64 Go et 699 dollars pour 128 Go. C’est 130 dollars supplémentaires en version 4G, quel que soit le modèle. Les pré-commandes seront lancées ce 17 octobre.

L’iPad mini bénéficie lui aussi d’une mise à jour, plus discrète néanmoins, et marquée essentiellement par l’intégration du Touch ID. Les tarifs s’échelonnent de 399 dollars en 16 Go Wi-Fi à 729 dollars en 128 Go avec 4G. L’iPad Air (première génération) et l’iPad mini (deuxième génération) restent en vente, avec des prix rabotés de 100 dollars. Le premier iPad mini passe quant à lui à 249 dollars.

La gamme iMac évolue elle aussi avec un modèle à écran Retina : 5210 x 2880 pixels sur 27 pouces, soit 7 fois plus qu’en Full HD. Le panneau reste fin (5 mm en bordure) et utilise 30 % moins d’énergie grâce à un nouveau système de rétroéclairage. La technologie Fusion Drive, qui combine disque dur et mémoire flash, est désormais livrée de série, tout comme l’interface Thunderbolt 2. Dans sa configuration de base avec un Core i5 quadricoeur à 3,5 GHz, une carte graphique AMD Radeon M290X, 8 Go de RAM et 1 To pour le stockage, l’iMac Retina s’affiche à 2499 dollars.

Parmi les options de mise à niveau, on trouve une puce Intel Core i7 quadricoeur à 4 GHz. Les iMac de 21,5 et 27 pouces non dotés d’un écran Retina restent disponibles à la vente, respectivement à partir de 1099 et 1799 dollars. Apple en profite pour dégainer un nouveau Mac mini enrichi du Wi-Fi 802.11ac et doté de deux ports Thunderbolt, le ticket d’entrée étant désormais fixé à un tarif plus abordable : 499 dollars.

ipad-air-2-touch-id
Le Touch ID est l’une des principales nouveautés de l’iPad Air 2.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les technologies Apple ?

Crédit photos : Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur