Image Capture, préfiguration du hub numérique

Mobilité

Mac OS X contient une petite application incroyable, Image Capture. Ce logiciel se déclenche automatiquement lorsqu’un appareil photo est connecté à l’ordinateur et propose d’importer les clichés. Mais il va plus loin encore, automatisant un certain nombre de tâches. L’interface d’un futur appareil signé Apple ?

A force de fouiller le dossier Applications de Mac OS X et d’utiliser les logiciels qui s’y trouvent, on tombe sur de petites perles. Image Capture en fait partie. Ce logiciel est destiné à l’importation facile des clichés obtenus par un appareil photo numérique. La firme à la Pomme indique que le logiciel supporte la plupart des appareils photo trouvés sur le marché et en tout cas ceux construits autour des trois grands protocoles de transfert d’images, Mass Storage, Picture Transfer Protocol ou Digita. Mais si ces protocoles n’étaient pas suffisants, la firme laisse aux développeurs la possibilité d’ajouter les éléments nécessaires à une liaison spécifique à l’appareil photo, grâce à une l’interface de programmation de plug-in du logiciel. Mais Image Capture est surtout impressionnant en fonctionnement. A peine avez-vous connecté un appareil photo (ou un lecteur de cartes) à votre ordinateur que l’application se déclenche. Au choix, en fonction des préférences de l’utilisateur, le logiciel peut alors télécharger automatiquement les images se trouvant sur l’appareil photo ou proposer une importation manuelle. En mode automatique, les images sont téléchargées par défaut dans le dossier Pictures de l’utilisateur actif (soit dit en passant, Apple pourrait faire l’effort de réaliser la traduction en français de ces dossiers fréquemment utilisés).

En mode manuel, l’application dispose d’une option de vues miniatures permettant de choisir les photos à importer. Il est alors possible de créer directement une page Web au moment du téléchargement des clichés. Image Capture utilise un AppleScript (voir édition du 5 octobre 2001) pour ce faire. La Pomme permet aussi d’appliquer un profil ColorSync à chaque cliché importé. ColorSync est la technologie d’Apple permettant de respecter la précision des couleurs utilisées jusqu’au bout de la chaîne graphique. Ici, l’utilisation de ce procédé dès l’importation des images doit permettre aux graphistes et aux photographes de se débarrasser des tâches de calibrage par lesquelles ils doivent parfois passer. Parmi les fonctions offertes, il est possible d’obtenir les méta-données propres à chaque image, et de présenter aussi bien les caractéristiques des prises de vue (ouverture, exposition…) que celles des fichiers (taille, hauteur, largeur, résolution…). Le logiciel ne se restreint pas aux images puisqu’il est également capable d’importer les petits films et les sons que certains appareils sont en mesure de prendre. Ils seront alors stockés au choix dans les dossiers Music ou Movies. Pour les perfectionnistes, il est même possible de synchroniser la date et l’heure de l’appareil photo avec l’ordinateur, par le biais de l’application ! Enfin, cerise sur le gâteau, les images à peine téléchargées peuvent être immédiatement visionnées en plein écran par le biais de la fonction “slide-show” de l’économiseur d’écran, qui peut à volonté prendre comme source le dossier Pictures. Image Capture s’avère donc l’application type de la génération des logiciels du mode de vie numérique cher à Steve Jobs. De là à penser qu’il puisse servir de base pour une prochaine génération d’appareils électroniques frappés de la Pomme, comme iTunes avec l’iPod, il n’y a qu’un pas…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur