Imation : toutes les mémoires en poche

Mobilité

Un lecteur universel de cartes mémoires Flash, un lecteur/graveur MP3 et WMA et, pour l’année prochaine, un appareil pour transférer des données entre cartes mémoires vers un disque DataPlay. Telles sont les nouveautés qu’Imation devrait prochainement lancer sur le marché.

SmartMedia, CompactFlash, SD Card… Pratiques pour leur petite taille et leurs propriétés de stockage, les cartes mémoires Flash n’ont cessé de multiplier leurs formats au lieu de se standardiser. Cette diversité de formats se traduit en cauchemar au moment de transférer les données sur disque dur indépendamment de l’appareil qui les a générées. Pour faciliter cette tâche, Imation propose avec son FlashGO, un lecteur de cartes Flash universel. Qu’on en juge : le FlashGO lit et écrit sur les CompactFlash (Type I et II), ce qui inclut donc le Microdrive d’IBM, les SmartMedia, les MultimediaCards, les SecureDigital Cards, et même les très spécifiques MemorySticks de Sony. Le FlashGO copie photos, MP3 et autres fichiers numériques sur le disque dur de l’ordinateur via l’interface USB. C’est un système d’adaptateur façon poupées russes qui permet d’accueillir les cartes Flash actuelles mais aussi celles à venir. Le FlashGO devrait arriver dans les magasins en France à la mi-novembre à moins de 700 francs.

Le RipGO, lui, devrait débarquer en décembre seulement. Il s’agit d’un lecteur de fichiers MP3 mais aussi WMA, le format compressé de Microsoft. Dépourvu de mémoire vive, le RipGO s’appuie sur son lecteur/graveur de CD-R et RW de 8 cm pour enregistrer les fichiers musicaux à partir d’une interface USB. Ces mini-CD de 8 cm, qu’Imation compte produire, permettront de stocker 185 Mo de données soit jusqu’à 6 heures de musique en WMA. Si les fichiers au format Digital Audio (.cda) sont également supportés, rien ne semble avoir été prévu dans cette version du RipGO pour le MP3Pro, successeur du MP3 (voir édition du 12 septembre 2001). Bien que les prix soient encore à l’étude chez Imation France, le RipGO devrait être commercialisé autour de 3 000 francs.

En attendant le DataPlayDisc

Signalons au passage l’annonce du DiscGO. Cet appareil qui tient dans la main permettra, indépendamment de tout ordinateur, de transférer les données entre les cartes mémoires Flash courantes et le DataPlayDisc, un disque de la taille d’une pièce de 2 francs aux capacités de stockage prometteuses allant de 500 Mo à 3 Go (voir édition du 2 mai 2001). Le DiscGO permettra surtout au DataPlayDisc d’intégrer le marché en douceur puisque, à ce jour, aucun appareil photo numérique ou lecteur MP3 ne supporte ce futur format. En offrant un utilitaire de transfert des données, Imation et DataPlay espèrent développer l’usage du DataPlayDisc afin d’inciter les constructeurs à l’adopter comme support standard. Mais il faudra patienter jusqu’au troisième trimestre 2002 pour voir arriver les premiers DataPlayDisc et, donc, le DiscGO.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur