Immersion 3D : Sony s’empare du savoir-faire de SoftKinetic

EntrepriseFusions-acquisitionsMobilité
softkinetic-sony
3 1

La société belge SoftKinetic (images 3D & capteurs) est rachetée par Sony. Les synergies sont évidentes avec les projets de réalité virtuelle de la PS4. Et au-delà.

Sony vient de boucler l’acquisition de SoftKinetic Systems, une société belge spécialisée dans les technologies 3D, de reconnaissances d’images et de capteurs de mouvements corporels.

Le montant de la transaction n’a pas été précisé.

Basé à Bruxelles, SoftKinetic développe des technologies de détection de mouvement et des interfaces nouvelle génération pour des terminaux.

Pour le cas de Sony, on imagine assez aisément les synergies avec la console de jeux PlayStation et de son casque de réalité virtuelle (PlayStation VR). A l’instar du capteur de mouvements Kinect adossé à la console Xbox de Microsoft.

Néanmoins, le spectre des activités 3D de SoftKinetic pourrait aussi servir à la gamme de smarphones Sony ou tout autre innovation du domaine de l’Internet des objets.

Pourrait-il s’agir d’un pur deal technologique dans les capteurs ? Hors développement d’un produit spécifique…

En commentant le rapprochement avec Sony, Michel Tombroff, CEO de SoftKinetic, met surtout l’accent sur le business des capteurs (licences, logiciels et modules hardware).

Selon le quotidien belge L’Echo, la création de SoftKinetic remonte à 2007.La société dispose désormais d’un effectif de 77 personnes.

Trois ans plus tard, elle monte une co-entreprise avec le fabricant de caméras et de capteurs d’images 3D Optrima.

Parmi ses clients figurent Texas Instrument, Intel, Google (via le projet Tango pour équiper des tablettes en caméras 3D) et…Sony, qui a équipé sa PlayStation 4 d’une caméra 3D intégrée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur