Immobilier en ligne : SeLoger.com veut se mesurer à la Bourse

Mobilité

Après ImmoStreet.com, le portail immobilier, orienté petites annonces,
envisage d’autres acquisitions.

C’est le premier service immobilier en ligne à tenter le coup en France. Le site d’annonces immobilières SeLoger.com vient de faire enregistrer son document de base auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AFM) dans le cadre de son projet d’introduction en Bourse Sur Eurolist by Euronext. Le début de la cotation est prévu d’ici la fin de l’année.

C’est une étape naturelle de notre développement. L’entrée en Bourse nous permettra d’institutionnaliser notre position de leader sur le marché, de rassurer les clients et de créer des opportunités en plus“, commente Denys Chalumeau, co-fondateur et président du directoire de SeLoger.com.

C’est en 1992 qu’il avait lancé ce service avec Amal Amar. A l’époque, on ne parlait pas d’Internet mais de Minitel. Depuis, le développement du Net a radicalement modifié la donne dans le secteur de la petite annonce (PA), dans le secteur immobilier en particulier.

SeLoger.com devrait profiter de l’opération boursière pour réaliser une levée de fonds. “Cette levée de fonds se fera par une augmentation de capital de 80 millions d’euros et une autre partie se fera en cession d’actions. Elle nous permettra de réduire l’endettement de la société qui s’élève aujourd’hui à 120 millions d’euros“, ajoute Denys Chalumeau. Actuellement, l’actionnariat de Seloger.com est principalement composé de son management et de ses fondateurs (majoritaires) ainsi que des fonds 3i et Europatweb.

Vers d’autres opérations de croissance externe ?

En juin, le site comptaient 8520 agents immobiliers clients, soit 32% de taux de pénétration national. La sphère Seloger.com regroupe plusieurs noms de domaine comme Coteimmo.com ou Immostreet.com. “Avec cette entrée en Bourse, nous pourrons acquérir une plus grande flexibilité financière qui nous permettra de faire d’éventuelles acquisitions stratégiques“, avance Denys Chalumeau. Le service de PA a grandi par croissance externe. Ainsi, en octobre 2002, SeLoger.com avait pris possession d’Immostreet.com.

L’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 24,6 millions d’euros en 2005, contre 16,7 millions d’euros en 2004, soit une progression de 47,1%. “Sur les six premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires est en progression de 47,7% par rapport au premier semestre 2005. Il se situe à 16,8 millions d’euros“, précise Denys Chalumeau. 74% des revenus sont générés par le modèle de diffusion à abonnement mensuel.

Plus globalement, le groupe compte mettre en oeuvre une stratégie de croissance articulée autour de quatre axes : poursuivre la “conquête” de clients agents immobiliers, améliorer son offre à destination des professionnels de l’immobilier, proposer des services innovants dédiés aux particuliers ayant un projet immobilier et appliquer une “politique de croissance externe sélective”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur