Impôt sur le revenu : la télé-déclaration 2009 se passe de certificat électronique

Mobilité

Les contribuables pourront désormais effectuer leur déclaration en ligne depuis n’importe quel ordinateur.

La procédure de télé-déclaration pour l’impôt sur le revenu version 2009 est disponible depuis aujourd’hui. Un système de dématérialisation fiscale pour le grand public qui connaît un sucès grandissant depuis son instauration en 2000.

Pour l’édition 2008, le portail de l’administration fiscale avait recensé plus de 7 millions de télé-déclarations remplies. Et la nouvelle mouture du service “e-public” comporte quelques améliorations qui devrait encore favoriser son adoption.

Les contribuables pourront désormais effectuer leur déclaration en ligne depuis n’importe quel ordinateurs, grâce à un trois identifiants qui sont : le numéro fiscal, le numéro de télédéclarant et le revenu fiscal de référence. Plus de certificat électronique donc. Bercy assure néanmoins que le niveau de sécurité est maintenu.

Tout comme la version papier envoyée par courrier, la fiche d’impôts en ligne sera pré-remplie. Si la situation fiscale de l’utilisateur ne s’est pas modifiée, le télé-déclarant n’aura plus qu’à confirmer sa déclaration “en trois clics“.

Une petite touche écologique est rajoutée cette année : les contribuables pourront choisir de ne de plus recevoir de version papier pour leurs impôts, s’ils le souhaitent.

Eviter les engorgements

Le service des impôts a également mis à disposition du déclarant un simulateur de calcul destiné à lui permettre de faire une évaluation de ses impôts ainsi qu’un baromètre chargé de d’indiquer la “santé” du réseau d’accès au processus de télé-déclaration via Impots.gouv.fr.

Rappelons qu’en 2007, une grande affluence avait provoqué l’engorgement puis l’arrêt temporaire du service. Cet indicateur devrait permettre d’éviter de nouveaux “embouteillages” sur le réseau.

Déclarer ses impôts en ligne présente, d’une manière générale, les mêmes avantages que les années précédentes. Les déclarants qui remplissent pour la première fois leur déclaration en ligne bénéficient d’un abattement de 20 euros et disposent d’un délai supplémentaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur