Impression en 3D : 3D Systems accuse Formlabs de violation de brevet

Cloud
3dsystems impression

Le spécialiste américain de l’impression en 3 dimensions 3D Systems estime que son compatriote Forlabs, qui a développé lui aussi l’imprimante 3D Form 1, s’est rendu coupable de violation de brevet.

Sur le marché de  l’impression 3D (« 3D printing »), la guerre est en marche. Un des pionniers du secteur, l’entreprise américaine 3D Systems, a décidé de poursuivre devant un tribunal de Caroline du Sud pour violation de brevets contre la start-up Formlabs et Kickstarter, la plate-forme de crowdfunding, dédiée aux financements de projets.

3D Systems estime en effet que Formlabs, créée par des ingénieurs du fameux MIT, a utilisé sciemment un de ses brevets pour mettre au point son invention, l’imprimante 3D Form 1, basée notamment sur la technologie de stéréolithographie, un procédé de fabrication de pièces par ajout de matière à l’aide de résines liquides photosensibles.

Cette technique permet ainsi d’obtenir des modèles physiques à partir d’une définition numérique en 3D.

Kickstarter est aussi impliqué dans cette affaire. La plate-forme de crowdfounding a en effet participé au financement des projets de Formalabs.

Ainsi, plus de 2000 internautes ont en effet réuni la très rondelette somme de plus de 2,94 millions de dollars.

Kickstarter se reversant 5% des montants récoltés, 3D Systems estime alors que le fonds de financement collaboratif est complice de la violation de brevet supposée de Formlabs…

 

Quizz : Etes-vous incollable sur la 3D ?

 

Crédit image : Copyright Ideldesign-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur