Impression 3D : dernière ligne droite pour HP

Régulations
hp-impression-3d-juin-2014

En conformité avec la feuille de route dévoilée à l’automne, HP réaffirme sa volonté de prendre position sur le marché de l’impression 3D. L’échéance est fixée à juin 2014.

HP est dans les starting-blocks. Le groupe américain s’estime en mesure de commercialiser ses propres imprimantes 3D d’ici le mois de juin.

Selon la patronne Meg Whitman, qui s’est exprimée lors de la réunion annuelle avec les actionnaires de la société, les dernières barrières ont été levées. Les équipes impliquées sur le projet sont parvenues à éliminer un certain nombre de contraintes techniques, notamment la faible qualité des substrats, qui pénalisait jusqu’à présent la durée de vie des produits fabriqués.

Capitalisant sur ses actifs et compétences en matière d’impression 2D, HP vise essentiellement le marché des entreprises, avec un objectif d’amélioration du rendement via une technologie propriétaire “plus rapide et moins onéreuse” que les systèmes actuels. Meg Whitman estime que le potentiel d’évolution technologique est grand, mais qu’il faudra encore de nombreuses années à l’impression 3D pour faire son trou. Pour autant, cette capacité à produire des pièces au plus près des besoins du client ou à mettre rapidement sur pied des prototypes semble appelée à bouleverser nombre d’industries.

Comme le note Silicon.fr, HP évalue le marché dans son intégralité (matériel, logiciels et services) à 11 milliards de dollars en 2021, soit cinq fois plus qu’en 2012. Des estimations dans la lignée de celles émises en décembre dernier par IDC : le cabinet d’étude annonce, pour la période 2012-2017, une croissance annuelle moyenne de 59% en nombre d’unités vendues et de 29% en valeur.

Aujourd’hui dominé par de petits acteurs comme MakerBot (filiale de Stratasys) et 3D Systems, le marché s’éveille avant la déferlante attendue de grands noms de l’IT parmi lesquels Canon, Xerox… et donc HP. Pour l’heure, de nombreuses start-up se démarquent et la révolution s’accélère, traduite par de nouveaux usages, un rapprochement usine-consommateur… et une offre éclectique de produits qui a fait son show au dernier CES de Las Vegas.

Imprimante 3D Stratasys Objet500 Connex3

Image 1 of 6

Matériaux et couleurs
L'Objet500 Connex3 est la première imprimante 3D capable de mêler différents matériaux et plusieurs niveaux de rigidité.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des imprimantes 3D ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur