Impression : HP se renforce sur les applicatifs avec Exstream

Mobilité

HP France parie sur la gestion des flux documentaires comme relais de croissance sur le marché de l’impression professionnelle.

Moins d’un mois après l’annonce du rachat d’Exstream, un spécialiste américain des solutions de gestion des flux d’impression, HP vient de présenter aux journalistes les grandes lignes de sa stratégie actuelle dans le domaine de l’impression professionnelle. Pour renforcer son positionnement sur ce segment, où il revendique déjà de l’ordre de 40 à 50% de parts de marché, le groupe s’oriente vers les applicatifs, et plus particulièrement vers les solutions de gestion des flux documentaires.

“L’un des objectifs consiste à optimiser les flux de documents qui circulent dans l’entreprise, pour les rendre plus imprimables et exploitables”, indique Antoine Vivien, vice président et directeur général de la branche “Imagerie et Impression” de HP France. Une ambition qui explique, selon lui, le rachat d’Exstream, dont l’offre sera utilisée dans les grandes entreprises pour gérer le “workflow” et “capturer des volumes de pages pour les envoyer vers de grosses machines”.

Output Management

“Nous n’allons pas remplacer SAP”, répond toutefois Antoine Vivien lorsqu’on lui demande si la nouvelle offre d’HP a vocation à concurrencer certaines solutions de gestion des flux qui ont déjà été développées par d’autres éditeurs de progiciels métiers.

“Exstream est positionné comme le chaînon manquant entre les applications professionnelles – comme les ERP – et les flux”, affirme Antoine Vivien, avant d’ajouter que “mêmes les meilleurs ERP ont des imperfections”. Il rappelle aussi que le rachat de l’offre d’Output Management de Dazel par HP en 1999 répondait à un objectif similaire.

Reste que les nouvelles offres résultant du rachat d’Exstream pourraient prochainement concurrencer des spécialistes de la dématérialisation et de “l’output management” tels que Document Sciences, une société entrée dans le giron d’EMC en début d’année.

Services associés

Enfin, en dehors des applicatifs, HP France s’est dès à présent doté d’un nouveau département “Impression dans les grandes entreprises”, dirigé par Claude Espinas. Une équipe de 80 salariés devrait le rejoindre d’ici la fin 2008 pour commercialiser des services autour de la capture, de la gestion, de l’archivage, de la diffusion et de l’impression des documents.

Selon Claude Espinas, cette nouvelle structure devra “capitaliser sur l’offre de services d’HP, en matière d’infogérance d’impression” (HP Managed Print Services).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur