InBox : le client e-mail de Google s’ouvre aux iPad, Safari et Firefox

Apps mobilesMobilité
google-inbox

Le client email InBox de Google s’adapte aux iPad au gré d’une mise à jour de l’application iOS et gagne le support de nouveaux navigateurs Web.

Présenté en octobre 2014, le nouveau client e-mail InBox de Google devrait prendre le relais de Gmail. La firme de Mountain View nourrit effectivement beaucoup d’espoir dans ce service lancé en bêta sur invitation uniquement.

Google l’a pensé comme un véritable assistant personnel plutôt que comme un client e-mail classique.

Fin janvier, on apprenait qu’InBox était utilisé à 70% sur Android, à 28% sur iPhone tandis que 34% des usages se faisaient via le navigateur Internet Chrome.

Les choses devraient évoluer avec la mise à jour de l’application iOS vers la version 1.2 qui gagne le support des iPad, en plus des traditionnelles corrections de bugs et améliorations des performances.

Le 17 décembre 2014, la plate-forme mobile Android avait aussi accueilli une mise à jour importante de l’application InBox avec amélioration du support des tablettes.

Pour mémoire, InBox a été pensé afin de traiter efficacement le flot de mails que les utilisateurs reçoivent. Ainsi, il classe automatiquement les mails en fonction de thèmes (Voyages, Achats, Finances, Réseaux, Sociaux…).

On accède à ces catégories via le menu déroulant situé sur le flanc gauche de l’application. Dans une moindre mesure, Gmail classe également les mails entrant suivant plusieurs catégories (Promotions, Social…).

Mais, cette composante « tri automatique » est donc poussée ici plus loin. On peut également créer ses propres catégories appelées « bundles ». Une fois paramétrées, elles apparaissent dès lors dans la rubrique « Catégories ».

L’autre spécificité d’InBox, c’est de mettre en avant (« Hightlights ») du contenu de chaque mail sur la page principale.

Ces éléments jugés comme importants (photos, vidéos, pièces jointes…) permettent d’avoir un aperçu des mails sans même les ouvrir.

InBox, c’est aussi la gestion du « snooze » : comme sur un réveil (mais aussi comme sur d’autres applications tels que Boomerang, Mailbox…), on peut écarter un mail de la boîte de réception. Il réapparaitra alors plus tard au moment opportun ou bien en fonction de votre géolocalisation.

Fruit de plusieurs années de développement, le client e-mail de nouvelle génération signé Google devient également accessible depuis les navigateurs Safari et Firefox (en plus de Google donc). On notera que Internet Explorer n’est toujours pas supporté.

Reste que pour l’heure, InBox ne permet que de paramétrer des comptes Gmail. Toutefois, l’ouverture à d’autres services d’e-mails seraient à l’édude.

On notera que cette mise à jour de l’application InBox pour iOS coïncide avec la fermeture de Sparrow (application pour iOS et OS X), société acquise par Google en 2012.

Par ailleurs, la concurrence arrive en force. Amazon a dévoilé son nouvel outil baptisé WorkMail le 28 janvier dernier. Il s’agit d’un service d’e-mail et de calendrier qui sera destiné aux professionnels et utilisables depuis les clients de messagerie de la concurrence.

De son côté, Microsoft met en avant Outlook avec des nouvelles versions iOS et Android basées sur Accompli (société acquise par Microsoft en décembre dernier pour 200 millions de dollars) et disponibles depuis début février 2015. Elle sont compatibles, elles, avec de nombreux services (dont Gmail et Yahoo Mail).

 

Crédit image : lansvision – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur