Incendie d’un iPod Nano : le Japon mène l’enquête

Mobilité

Plus de 400 000 lecteurs iPod Nano 2 Go pourraient être affectés par un problème de batterie.

Les autorités japonaises mènent actuellement l’enquête suite à des rapports d’incendie impliquant l’un des lecteurs de musique numérique iPod d’Apple. L’iPod Nano 2 Go en question a commencé à produire des étincelles et à s’enflammer suite à ce qui semble être une surchauffe de la batterie lithium-ion intégrée alors qu’elle était en pleine charge.

Le propriétaire du lecteur a alerté les pompiers, rapporte la presse locale, mais aucune blessure n’a été déplorée. Toujours selon les rapports, Apple aurait eu connaissance de l’incident peu après, mais a attendu le mois de mars pour en informer le ministère japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie.

Le ministère a publié un bref rapport sur cet incendie survenu le 8 janvier près de Tokyo, rapportent les journalistes de Nikkei Business Press. Selon le ministère, plus de 400 000 unités du modèle concerné, identifié par le code produit MA099J/A, ont été vendues dans les magasins japonais. Ces produits ont été vendus au Japon entre septembre 2005 et septembre 2006. On ne sait s’ils ont également été vendus dans d’autres pays.

La batterie de l’iPod Nano est scellée à l’intérieur du boîtier et n’a pas été conçue pour être retirée ou remplacée par l’utilisateur. Suite à des cas d’incendies et d’explosions de certains modèles de PC portables, Sony a été contraint de rappeler ses produits en 2006 pour un coût total estimé à plus de 400 millions de dollars.

Le mois dernier, le sud-coréen LG Electronics a annoncé la fin de la production d’un ordinateur portable pourtant populaire suite à deux cas d’incendies ou d’explosions liés à sa batterie. La cause exacte de l’explosion de la batterie demeure inconnue.

Traduction de l’article Japan investigates iPod Nano fire de Vnunet.com en date du 12 mars 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur