Independance day : Jérémie Berrebi quitte Kima Ventures

EntrepriseStart-up
jeremie-berrebi-quitte-kima-ventures

Après avoir co-fondé Kima Ventures avec Xavier Niel en 2010, Jérémie Berrebi quitte le fonds d’amorçage pour se concentrer sur son propre business.

(Update : 15/05/15 à 13h47) C’est officiel : après avoir œuvré pendant 5 ans pour le compte de Kima Ventures, Jérémie Berrebi quitte le fonds d’investissement de Xavier Niel.

Son départ de la structure d’amorçage qui a accompagné jusqu’ici plus de 300 start-up était pressenti au regard de tensions récemment signalées.

Jérémie Berrebi, qui vit en Israël, occupait des fonctions de conseiller co-fondateur mais pas d’actionnaire de Kima Ventures.
Néanmoins, le Net-entrepreneur – qui a démarré ses activités dans la première vague de l’Internet (avec le service d’agrégation de news Net2One en 1996 puis Zlio en 2005) – continue de s’investir dans des start-up en parallèle.

En qualité de co-fondateur de RoundVIP, il a récemment fait la promotion de cette nouvelle place de marché dédiée au secteur de l’immobilier.

Mais pas seulement. Dans sa lettre d’adieu distribuée aux start-up du portefeuille de Kima Ventures et publiée par TechCrunch, Jérémie Berrebi précise qu’il compte suivre des projets start-up dans un cadre de gestion financière de grandes familles (family offices), garder sa casquette de mentor et accompagner des grandes entreprises dans leurs stratégies digitales.

L’intéressé précise également qu’il poursuit ses investissements dans les start-up. Il dévoilera le nom d’une nouvelle structure de financement d’ici fin mai. Les montants injectés seront plus importants avec des tickets entre 50 millions et…500 millions de dollars.

Dans ses plus récents mouvements, il déclare qu’il a rejoint le comité consultatif de la holding Letter1 Technology (qui détient notamment l’opérateur Vimpelcom, qui opère en Russie).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur