InDesign s’ouvre au jet d’encre

Mobilité

Adobe comble un des manques souvent reproché à InDesign : l’impression de documents sur des imprimantes non-Postscript.

Au début de l’année dernière, Adobe avait présenté InDesign, son fameux concurrent à Xpress (voir édition du 2 mars 1999). Beaucoup d’encre a coulé depuis pour détailler les nouveautés de l’application d’Adobe (voir notre dossier) et comparer les mérites de chacun d’eux. Pourtant l’application de PAO d’Adobe souffrait d’un manque, important pour certains, sans grande incidence pour d’autre : il était impossible d’imprimer un document monté dans InDesign sur une imprimante non-Postscript. Le mal est désormais réparé puisque l’éditeur propose en téléchargement sur son site depuis quelques jours, une pré-version d’un pilote d’impression pour, par exemple, les jet d’encre HP, Epson et autres.

Selon l’éditeur, l’installation de ce pilote NPPU (pour Non Postscript Printing Update) ne modifie pas, heureusement, les capacités Postscript d’InDesign. Attention, cette préversion n’est disponible qu’en anglais. Normalement, rien n’empêche de l’installer sur une version française, mais, du coup, certains messages et contenus de fenêtres seront rédigés dans la langue de Shakespeare, y compris certaines des fenêtres Postscript. Ce pilote ne fonctionne que sur MacOS.

Pour télécharger le pilote : NPPU


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur