Indice de densité numérique : une marge de progression pour la France

Entreprise
incide-densite-numerique

Accenture Strategy identifie 8 domaines qui pourraient permettre à la France de relever son indice de “densité numérique”… avec des bénéfices sur son économie.

Couverture Internet, mobilité, télétravail, Internet industriel, diffusion des compétences IT, technologies innovantes (cloud, M2M…), haut débit mobile et administration numérique : des efforts dans ces huit domaines permettraient à la France d’augmenter d’environ 10 points sont indice de “densité numérique“… avec des bénéfices en matière de croissance et de productivité.

Accenture Strategy a défini cet indicateur en partenariat avec Oxford Economics. La société de conseil et le cabinet d’analyse se sont appuyés sur une cinquantaine de critères dont le volume des transactions en ligne, l’automatisation des interactions entre les entreprises, la rationalisation des processus par l’utilisation du cloud ou encore l’environnement institutionnel.

L’indice de densité numérique (Digital Density Index) ne s’applique pas qu’à la France : il doit permettre de mesurer l’impact des technologies sur l’économie de tous les pays. Un impact colossal d’après Accenture Strategy : sur la période 2015-2020, une hausse de 10 points de cet indice entraînerait une augmentation de 0,25 % du taux de croissance annuel moyen dans les économies avancées… et de 0,5 % dans les pays émergents.

D’ici à 2020, l’adoption et la diffusion croissante des technologies numériques pourrait ajouter 1360 milliards de dollars au PIB global des 10 premières économies mondiales. En tête de liste, la Chine, qui engrangerait 418 milliards supplémentaires, devançant les Etats-Unis (365 milliards), le Japon (114 milliards), l’Inde (101 milliards), le Brésil (97 milliards), l’Allemagne (75 millions), la France et le Royaume-Uni (57 milliards dans les deux cas).

Si l’on s’en tient à l’indice de densité numérique tel qu’évalué par Accenture Strategy et Oxford Economics, la France est moins bien placée : 15e sur 17 puissances économiques étudiées à la loupe. Avec un indice proche de 80 sur 100, les Pays-Bas mènent la danse, devant les Etats-Unis, la Suède, la Corée du Sud et le Royaume-Uni, comme le note Silicon.fr.

Crédit image : archerix – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur