Inferno, un concurrent pour Java ?

Cloud

Vita Nuova développe et commercialise Inferno, un système d’exploitation multiplate-forme orienté périphériques de réseaux et systèmes embarqués. Un plug-in permet désormais d’exécuter les applications Inferno sur Internet Explorer et donc sur le Web mondial. Pour ses concepteurs, Inferno est un concurrent direct de Java, rien de moins !

Créée en mars 2000, la société britannique Vita Nuova a lancé, en décembre dernier, un nouveau plug-in pour Internet Explorer. A quoi sert-il ? A faire tourner des applications pour Inferno, système d’exploitation maison plutôt destiné aux périphériques de réseaux (téléphones, PDA, décodeurs numériques, etc.) et systèmes embarqués. Issu de Bell Labs (la filiale Recherche & Développement de Lucent Technologies), Inferno travaille en mode natif ou émulé à travers Windows (toutes versions en 32 bits), Unix (Solaris, Linux, FreeBSD) et Plan 9, un autre produit maison dédié à l’exploitation des réseaux. Ainsi que sur la majorité des architectures processeurs (Intel X86, Sparc, MIPS, ARM, HP-PA et PowerPC). Ce système et ses sources sont accessibles au commun des internautes puisque commercialisés en ligne dans un cadre proche de l’Open Source. Les applications développées pour Inferno s’écrivent en Limbo, un langage proche du C sur lequel ont travaillé les cofondateurs de Vita Nuova, Michael Jeffrey, John Bates et Charles Forsyth.

Inferno sur le Web

Et voilà donc qu’un plug-in (de 700 Ko) permet de faire tourner les applications d’un système d’exploitation à usage confidentiel dans le plus distribué des butineurs. Il s’agit là d’une véritable alternative à Java et sa machine virtuelle incluse dans la majorité des browsers. Analogie acceptée et même mise en avant par les développeurs d’Inferno eux-mêmes, pour lesquels le Limbo est plus simple à programmer que Java. Vita Nuova ajoute par ailleurs qu’Inferno est particulièrement adapté aux applications distribuées en réseau. Et le plug-in, téléchargeable sur le site de l’éditeur, permet tout simplement d’étendre mondialement Inferno à travers l’environnement du Web. Le concurrent de Java est-il né ?

Pour en savoir plus : Le site de Vita Nuova (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur