Infogérance : IBM et BNP Paribas rempilent pour 6 ans

Cloud

BNP Paribas renouvelle pour 6 ans le partenariat d’infogérance noué en 2004 avec IBM. La gestion et la maintenance des systèmes informatiques du groupe bancaire recoupera 85 secteurs de métier.

BNP Paribas réitère sa confiance en IBM et renouvelle pour 6 ans le partenariat d’infogérance qui lie les deux parties dans le cadre de la co-entreprise BP2I, fondée en 2004 et détenue à parts égales.

Le montant de la transaction est estimé à 3 milliards d’euros. En cette vertu, Big Blue poursuit son exercice de définition d’objectifs, de gestion et de pilotage des infrastructures du groupe bancaire français.

Cette manoeuvre fait suite à une première reconduction, en 2009, de ce même contrat, l’un des plus fructueux qu’ait décroché IBM dans l’Hexagone.

S’exprimant à ce sujet dans les colonnes des Echos, Alain Bénichou évoque le traitement d’un volume de 6 pétaoctets de données à la seconde, résultante évocatrice de la supervision de 85 secteurs de métier.

Le renouvellement de ce partenariat, à plus long terme, reflète l’intimité que nos deux groupes ont su créer au fil des ans“, ajoute le président d’IBM France, qui rappelle à cet effet la mise à disposition de trois data centers destinés à héberger plusieurs milliers de serveurs.

Aux antipodes, l’intéressé éclipse le couac du projet Ulysse, pourtant avorté en date du 7 décembre dernier.

Pour la bagatelle d’1,7 milliard d’euros, la SNCF avait confié les clés de ses systèmes informatiques (bornes, signalisation…) à IBM, chargé d’en optimiser le rendement, sous l’égide d’une galaxie de sous-traitants.

La joint venture qui en a résulté aurait engendré moins de 50% des volumes d’affaires envisagés, entraînant par la même une restructuration d’activité ponctuée d’un recours à l’offshore vers l’Europe de l’Est.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur