Infos trafic : la SNCF inaugure sa propre radio numérique

CloudMobilitéSmartphones

En collaboration avec Goom, la SNCF ouvre une “radio d’info trafic ferroviaire mobile”. SNCF La Radio sera accessible via le Web et les téléphones mobiles 3G.

C’est un peu le “France Info du rail” qui est train d’émerger. Jeudi soir, Guillaume Pepy, Président du groupe SNCF, a présenté SNCF La Radio, qualifiée de “première radio d’info trafic mobile”. Sa diffusion vient de commencer dans la gare de Paris Est.

Visiblement, la SNCF a des tentations fortes de devenir un média radiophonique à l’instar de RTL ou d’Europe 1.

SNCF La Radio est une Web radio, disponible sur les sites Internet de la compagnie ferroviaire (SNCF.com mais aussi Voyages-SNCF.com) à travers un lecteur média dédié (player), sur les smartphones (à travers les applications iPhone comme SNCF Direct) et plus globalement tous les téléphones mobiles 3G. Elle devrait être ensuite accessible à partir des TGV ou de l’Eurostar.

“Il s’agira d’une grande radio généraliste (musique, news…) avec une matinale et une série de rendez-vous de chroniques (environnement, littéraire, cinéma…)”, explique Robert Namias, ex-directeur de l’information sur TF1 qui conseille Guillaume Pepy sur ce projet.

SNCF La Radio vivra au rythme de flashes d’information sur l’état du trafic ferroviaire toutes les 15 minutes dans la tranche 6h00 – 21h00 et ce, sur les 365 jours de l’année. Un peu en copiant le modèle de la radio instauré sur la ligne RER D mais avec des contenus plus diversifiés.

La 3G et les systèmes de géolocalisation pour les téléphones 3G permettront de proposer des décrochages régionaux (21 en tout) pour être au plus proche des usagers des trains.

SNCF La Radio est sous-traitée par la société Goom, spécialiste des bouquets de radios numériques thématiques. Elle mobilisera une équipe de 30 animateurs-journalistes qui pourront disposer des informations en temps réel disponibles sur les systèmes d’informations des réseaux TGV, TER et Transilien.

Il sera intéressant de voir comment l’information (ou la communication) concernant les grèves, les retards, les accidents et les crises sociales sera traitée à l’antenne.

Selon Guillaume Pepy, c’est un “service unique” en Europe. Néanmoins, le modèle économique de SNCF La Radio reste à affiner. La question d’intégrer ou non des plages de publicité audio ne semble pas encore tranchée. La dimension de service public risquerait d’être écornée…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur