Infosec 2008 : les sites de voyage plus souvent bloqués que les sites pornos

Cloud

Selon un nouveau rapport, les entreprises préfèrent bloquer l’accès aux sites de voyage et de réseaux sociaux qu’aux sites pornographiques.

Selon un rapport publié hier à l’occasion du salon Infosec Europe 2008 (à Londres du 22 au 24 avril 2008), les entreprises qui limitent l’utilisation d’Internet par leurs employés ont davantage tendance à bloquer les sites de voyage et de réseaux sociaux que les sites pornographiques.

Une étude de 300 sociétés britanniques a révélé que les sites de voyage et de réseaux sociaux figuraient parmi les sites les plus fréquemment bloqués, talonnés par les sites de messagerie personnelle.

En revanche, les entreprises semblent moins préoccupées par le blocage des sites de jeux et de pornographie. “Les sites de jeux et de contenu pour adultes sont les premiers sites qu’il conviendrait d’interdire sur le lieu de travail”, estime pourtant Neil Hammerton, vice-président européen de Webroot, le commanditaire de l’étude.

“Ce sont également les plus stigmatisés socialement parlant, et il semble aujourd’hui que ces domaines se soient relativement bien auto-régulés. Pourtant, il semble que ce soit les sites de voyage, de messagerie et de réseaux sociaux qui sont les plus prenants sur le lieu de travail. Ces sites sont nettement moins stigmatisés sur le lieu de travail, ce qui explique pourquoi ils constituent des cibles de blocage évidentes.”

L’étude a révélé que la perte de temps n’était pas la seule cause d’un tel recours au blocage. Pour plus de la moitié des entreprises interrogées, la fréquentation des sites de réseaux sociaux peut présenter des risques en termes de sécurité.

Les résultats de l’étude de sécurité informatique bi-annuelle du Department of Business Enterprise and Regulatory Reform publiée aujourd’hui ont révélé que 38% des entreprises britanniques interdisaient à leurs employés l’accès à certains sites.

Ce chiffre passe à plus de 80% pour les plus grandes entreprises. Moins de la moitié des petites entreprises enregistrent des historiques de navigation, contre 86% chez les grandes entreprises.

Traduction de l’article Infosec: More travel sites blocked than porn sites de Vnunet.com en date du 22 avril 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur