Infrastructures : SFR modernise son réseau fixe et poursuit le déploiement 4G

4GMobilitéRégulations
sfr-reseau-mobile-fibre-4G

SFR fait appel à Alcatel-Lucent pour améliorer son réseau optique, tout en accentuant le dégroupage et la couverture 4G.

SFR s’agite sur tous les fronts des infrastructures en ce début d’année 2014. L’opérateur télécoms va faire appel à son équipementier réseaux partenaire Alcatel-Lucent pour moderniser son réseau très haut débit fixe (fibre optique). Une alliance saluée par Arnaud Montebourg, ministre du Redressement industriel, au nom du “patriotisme économique”.

Selon Silicon.fr, SFR a sélectionné le commutateur de services 1830 Photonic Service Switch (PSS) de l’équipementier franco-américain. Ainsi que la plate-forme en mode paquet WDM/OTN convergée avec la solution de gestion 5620 Service Aware Manager (SAM).

“La modernisation de notre réseau métropolitain optique est une priorité”, commente Pierre-Alain Allemand, Directeur Exécutif Réseaux, Systèmes d’Information et Opérateurs de SFR, cité dans le communiqué. “La solution de transport IP d’Alcatel-Lucent, associée à leur expertise dans la fourniture de technologies et de services de longue date, nous ont naturellement portés à choisir ce fournisseur pour ce projet.” Le montant du contrat n’a pas été dévoilé.

En matière de dégroupage ADSL, SFR a accéléré le déploiement de NRA (Nœuds de Raccordement d’Abonnés). “Ce qui lui permet de s’auto-proclamer comme le réseau fixe alternatif le plus important en France”. Il aligne un total de 6200 NRA à fin 2013, dont 800 en dégroupage partiel ou total sur cette même année (un volume jamais atteint depuis le démarrage du dégroupage en France en 2001). Cet effort de déploiement permet à SFR d’être en mesure de proposer des offres triple play (Internet, téléphonie fixe et télévision) à 23 millions de foyers français (soit 85% des foyers) “à des tarifs attractifs”.

Fin septembre 2013, SFR comptait plus de 21 millions de clients mobile, dont près de 18 millions d’abonnés, et plus de 5 millions de foyers abonnés à l’Internet haut débit.

SFR : un million de clients 4G

A l’instar d’Orange et de Bouygues Telecom, SFR aligne un million de clients 4G en ce début d’année 2014. Désormais, plus de 40% de la population est couverte en 4G avec une présence dans 1200 villes (avec Amiens, Arles, Besançon, Bordeaux, Le Havre, Mulhouse, Nice, Rennes, Tours et Valence en guise de nouvelles références). L’opérateur est en retard sur ce point par rapport à Bouygues Telecom (63% de la population couverte) et Orange (50%).

SFR consacre un montant de 1,6 milliard d’euros par an pour le déploiement de ses nouveaux réseaux. Tout en fournissant un effort sur les structures de coûts (“900 millions d’euros d’économie réalisées depuis 2011”), indiquait Jean-Yves Charlier, P-DG de SFR lors de la session Idate de novembre 2013.

SFR : le gros déménagement
Mi-décembre, SFR annonçait l’ouverture du Campus SFR, qui va regrouper à terme une grande partie des salariés de l’opérateur (9000 collaborateurs en tout). Une première salve de 4000 collaborateurs des sites de La Défense, Boulogne-Billancourt et Paris Cambray viennent de s’installer sur ce vaste site de Seine-Saint-Denis situé tout près du Stade de France. D’ici fin 2015, ce campus articulé autour de 4 bâtiments de 7 étages proposera 8500 postes de travail et permettra d’accueillir, en plus, les équipes des sites de Nanterre et Meudon. Le chantier est considéré comme le plus grand chantier de Seine-Saint-Denis et l’un des plus importants d’Ile-de-France : 42 000 m2 de terrain, 134 000 m2 de bureaux, 37 000 m2 de surfaces vitrées, 7 000 m2 de loggias/terrasses et 15 000 m2 d’espaces verts.

Quiz : Connaissez-vous SFR ?

(Credit photo : site SFR)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur