InMobi : la régie au milliard de terminaux mobiles connectés à son réseau

MarketingPublicité
multicanal-publicite-mobile

La régie publicitaire InMobi annonce avoir passé le cap symbolique du milliard de terminaux mobiles connectés à son réseau.

Fondée en 2007 en Inde, InMobi peut se targuer d’être la première plate-forme publicitaire au monde à avoir dépassé le milliard d’appareils mobiles connectés à son réseau.

Les requêtes publicitaires quotidiennes sont à l’avenant, puisqu’elles atteignent le chiffre de 6 milliards. Un palier franchi pendant le quatrième trimestre 2014 et qui rend de facto cette régie d’autant plus attractive pour les annonceurs et les marques, ainsi que pour les développeurs d’applications mobiles.

En quête d’une monétisation par la publicité, ces derniers peuvent compter sur une plate-forme présente aux quatre coins du monde.

InMobi indique effectivement que 43% des terminaux mobiles de son réseau sont localisés en Amérique du Nord (19%) et en Europe de l’Ouest (24%), tandis que 38% le sont en Asie-Pacifique (deuxième plus important contributeur du réseau) et 10% en Amérique latine. Cet éclectisme régional se double d’une répartition des appareils mobiles uniques actifs entre Android et iOS principalement (Android étant majoritaire, avec 30 points de plus qu’iOS).

La société fondée et dirigée par Naveen Twari met en avant les 6 points de contact (depuis une application mobile ou bien un site mobile) qu’a un consommateur typique chaque jour avec le réseau InMobi. Une omniprésence dans l’univers mobile qui fait de cette société un poids lourd de la publicité sur terminaux mobiles.

Cette puissance de frappe n’a d’ailleurs pas échappé à Machine Zone, le développeur du jeu mobile « Game of War – Fire Age », qui truste le haut du classement de l’App Store avec pas moins de 19 000 nouveaux adeptes chaque jour. « Travailler avec l’équipe d’InMobi a été un véritable plaisir. InMobi nous a aidé à acquérir des utilisateurs de qualité à grande échelle pour Game of War – Fire Age, dans tous nos marchés clés », affirme ainsi Deepak Gupta, Chief Revenue Officer au sein de Machine Zone.

L’ambition d’InMobi va plus loin que la conquête de parts de marché, comme l’annonce clairement Naveen Twari : « Nous sommes en train de réinventer la publicité à sa base, et désormais, avec plus d’un milliard d’appareils dans notre réseau, nous sommes bien positionnés pour tenir cette promesse.»

InMobi avait été financé par des sociétés de capital risque à ses débuts tels que Kleiner Perkins Caufield & Byers et Sherpalo Ventures (pour des actions de série A en 2007 puis B en 2010). Puis, elle a levé 200 millions de dollars auprès de Soft Bank en septembre 2011.

En 2011, elle faisait l’acquisition de Sprout, plate-forme de création de rich media en HTML5.

InMobi a pour principaux concurrents AdMob (régie publicitaire sur mobile acquise par Google en novembre 2009), Millennial Media et iAd d’Apple.

(Crédit Photo alexmillos – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur