Innovatron prépare le MP3 à la carte…à puce

Cloud

La société Innovatron met au point un système d’achat et de lecture de fichiers MP3 à partir d’une carte à puce, inventée par son célèbre fondateur Roland Moreno. Un projet ambitieux, mais le public suivra-t-il ?

Comment vendre ou acheter de la musique en ligne sans craindre le piratage ? Cette question, qui assaille les grandes maisons de disques confrontée à l’essor du format MP3 dénué de fonctions de cryptage, pourrait trouver une réponse avec le projet de la société Innovatron. Fondée par l’inventeur de la carte à puce Roland Moreno, Innovatron propose aux mélomanes d’utiliser d’ici à 2001 une carte à puce pour lire, en temps réel sur Internet, n’importe quel morceau qui aura été dûment acheté au sein des pages du site en construction Discosite.com.

D’emblée, il faut un peu d’imagination pour comprendre le fonctionnement du système. Supposez que votre ordinateur, votre décodeur de télévision ou votre chaîne hi-fi dispose d’un lecteur de carte à puce. Cette première condition, indispensable, n’a rien de farfelu. L’essor du commerce électronique donne naissance à une nouvelle génération de claviers et de périphériques pour le grand public qui sont dotés de lecteur de carte. Et puis aujourd’hui déjà, les décodeurs TV câble ou Canal+ intègrent un tel lecteur. Secundo, imaginez que vous disposiez à la maison d’une connexion à haut débit, du type câble ou ADSL.

Au lieu de stocker la musique sur un disque dur, Innovatron préfère la lecture en direct (streaming) depuis les serveurs de Discosite. La carte à puce prend en charge la décompression et le décryptage du fichier, sert de porte-monnaie électronique pour payer un album ou un titre et enfin stocke dans sa mémoire les références de ces oeuvres. Autrement dit, la carte donne accès depuis son PC ou sa télévision à une sorte de radio à la carte, où il suffit de cliquer sur un titre pour l’entendre instantanément.

“Il nous faut un minimum de 128 Kbits/s en débit pour lire le morceau”, explique Roland Moreno, qui mise sur l’essor de la connexion permanente ADSL ou d’une solution comparable pour profiter d’une qualité hi-fi. “D’ici un an, on aura une offre de grands débits considérable”, juge l’inventeur.

Reste que si l’intérêt technologique est réel, tout n’est pas encore gagné. En l’état actuel du projet, la musique achetée sur Discosite.com peut être stockée sur un disque dur mais ne pourra pas être lue sans lecteur de carte à puce. Impossible donc de lire le fichier sur son baladeur MP3 par exemple. Cet obstacle pourrait refroidir l’ardeur des acheteurs. Par ailleurs, d’autres solutions logicielles (et non plus matérielles), comme le format de compression MP4, sont en lice pour proposer un standard de téléchargement sécurisé.

Innovatron s’est déjà rapproché de constructeurs d’équipements hi-fi pour accélérer l’adoption de “tuners” Internet et de lecteurs de carte à puce. Du côté des artistes et des fournisseurs de contenus, la société civile des producteurs de phonogrammes (SPPF) va apporter son soutien au projet en fournissant un catalogue d’oeuvres musicales. Les premières expérimentations du projet Discosite.com auront lieu à partir de la mi-2000 auprès d’une centaine d’utilisateurs. On en saura alors un peu plus sur les mérites et les défauts éventuels du système.

Pour en savoir plus : Innovatron


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur