Instagram : des millions de comptes supprimés

Régulations
instagram-twitter-smartphone-usa

Instagram a procédé à une grande purge afin d’éradiquer les comptes frauduleux, avec à la clef certains comptes perdant de nombreux followers.

Dans une quête de transparence, Instagram a procédé à l’opération « Instagram rapture ». En substance, il s’est agi de supprimer tous les comptes frauduleux qui faussent quelque peu la donne sur Instagram.

Il faut dire que des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter ne cessent de se battre contre les faux comptes qui détournent notamment des hashtags ou inondent les flux de spams. Les vrais comptes doivent pouvoir être valorisés à leur juste valeur.

En août dernier, Twitter déclarait ainsi que parmi ses 271 millions de comptes actifs, 23 millions étaient alimentés par des robots.

Instagram est allé plus loin en effaçant tous les comptes détectés comme frauduleux et désignés comme « spammy ». Pour le média social, c’est une manière efficace de s’employer à lutter contre le spam qui s’est étendu jusque sur les réseaux sociaux.

Concrètement, de nombreux comptes très suivis ont vu leur fanbase fondre comme neige au soleil. Mais, ironiquement, le compte le plus touché est celui d’Instagram qui a perdu 18,9 millions de ses followers dans l’opération, soit plus de 29%. Zach Allia, un développeur Web, a collecté et publié toutes les données des plus gros comptes.

Il en ressort que les comptes les plus suivis que sont @instagram, @justinbieber, @kimkardashian et @beyonce, ont perdu respectivement 18,9 millions, 3,5 millions, 1,3 million et 0,83 million de suiveurs.

En moyenne, le top 100 des plus gros comptes a perdu 672 000 suiveurs, soit 7,66%. On constate même qu’un compte avait réussi à intégrer le top 100 avec quasiment 100% de « faux » suiveurs.

Instagram entend bien valoriser l’activité croissante sur son réseau et la passion des mobinautes pour ce qui est devenu un véritable phénomène, le partage de photos et de vidéos.

Dans cette optique, la société âgée de 4 ans a mis à jour ses applications mobiles (avec la version 6.4.0) en ajoutant 5 nouveaux filtres, une première en deux ans. Toujours dans une volonté de séparer le bon grain de l’ivraie, la société acquise par Facebook en 2012, en profitait pour introduire les comptes vérités, permettant ainsi aux utilisateurs de distinguer les vrais comptes utilisés par des vedettes.

Il y a quelques jours, on apprenait que le réseau social avait passé le cap symbolique des 300 millions d’utilisateurs actifs par mois, alors qu’ils étaient encore 200 millions en mars dernier.

 

 

Crédit image : Twin Design pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur