Installer Mac OS X sur une machine non officielle

Cloud

Officiellement, Mac OS X ne s’installe que sur les G3 et G4. Mais dès le début, Rhapsody, Mac OS X Server et Mac OS X DP fonctionnaient sur des machines non officielles. Un utilitaire vous permettra d’y installer l’Unix d’Apple et de l’utiliser.

Bien entendu, aucun miracle pour les machines à base de PowerPC 601 ou 603, trop anciennes. Mais d’autres, plus récentes, peuvent recevoir Mac OS X. Unsupported UtilityX est un utilitaire permettant de démarrer et d’installer le nouveau système Apple sur plusieurs machines qui supportaient les versions préliminaires de Mac OS X bien qu’il n’y ait eu aucune annonce officielle. Il s’agit des PowerMac 7300, 7500, 7600, 8500, 8600, 9500 et 9600 et déclinaisons multiprocesseurs. Comble de bonheur, certains clones de Mac, tels ceux de Power Computing, sont enfin reconnus. L’auteur espère encore étendre la compatibilité de Mac OS X, via son utilitaire, à toutes les machines ayant un PowerPC 604 et de nouveaux clones. Unsupported UtilityX permet d’installer Mac OS X mais aussi Mac OS X Server et Darwin. L’utilitaire ne garantit aucun bon fonctionnement, l’auteur prévient qu’il existe certains dysfonctionnements avec les cartes vidéo intégrées, les cartes SCSI ou encore avec les lecteurs de CD-Rom.

L’utilisation d’Unsupported UtilityX est très simple. Il suffit d’insérer son CD d’installation de Mac OS X, de lancer l’utilitaire pour y sélectionner le CD comme volume de démarrage puis de choisir le volume de destination pour l’installation. L’outil copie certaines extensions du noyau de Mac OS X pour assurer l’installation complète et le démarrage du système. Attention tout de même à la quantité de mémoire vive disponible, il ne faut pas oublier que Mac OS X requiert au moins 64 Mo de mémoire. CE qui est, à l’usage, effectivement, le strict minimum. Unsupported UtilityX est gratuit et uniquement disponible en anglais.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur