Instant Articles : Facebook ouvre les vannes

MarketingPublicitéSocial Media
instant-articles-facebook
4 5

Le programme Instant Articles de Facebook sera ouvert à tous les éditeurs, en mode self-service, le 12 avril 2016.

Le programme Instant Articles de Facebook va prendre une nouvelle dimension.

Exploité pour l’heure en cercle restreint à travers des partenariats individuels, il sera bientôt ouvert à tous les éditeurs en mode self-service.

L’annonce officielle interviendra le 12 avril prochain, dans le cadre de la conférence F8 que le réseau organisera à San Francisco.

Dans la pratique, pas de changements à prévoir : il s’agira toujours de permettre aux éditeurs d’héberger leurs articles de presse directement sur Facebook et de conserver l’intégralité des revenus publicitaires associés… ou 70 % s’ils n’opèrent pas leur propre régie.

Pour ceux qui souhaitent adhérer au programme*, c’est un petit calcul à réaliser : mettre ses contenus sur Instant Articles, c’est perdre de l’audience sur son site, mais aussi atteindre potentiellement plus d’un milliard d’internautes utilisateurs de l’application mobile Facebook (dont près de 20 millions en France).

Un rapport relayé il y a quelques semaines par le Wall Street Journal montrait que les 20 principaux éditeurs ayant adhéré à Instant Articles n’en tiraient pas encore autant de revenus que via leurs sites et applications mobiles. Mais le service n’était encore accessible que sur iOS. Son lancement sur Android fin 2015 pourrait redistribuer les cartes.

Les règles du jeu sont clairement définies : deux publicités doivent être séparées d’au moins 350 mots. Et si l’article est composé majoritairement d’images ou de vidéos, la pub ne doit pas représenter plus de 15 % du contenu.

Ce que Facebook met en avant, c’est surtout l’optimisation de son application par rapport au site Web mobile en matière de temps d’affichage et de réactivité. Accessoirement, la société de Mark Zuckerberg avance aussi ses pions dans sa stratégie de centralisation de l’expérience Internet.

* Le lancement d’Instant Articles en France remonte à novembre 2015. Le Parisien, Les Échos et 20 Minutes étaient entrés dans la boucle, rejoignant des partenaires comme le Washington Post, le New York Times, NBC, le Guardian et le Spiegel.

Crédit photo : Lukas Gojda – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur