Instant Articles : Facebook publie des articles de presse dans leur intégralité

Apps mobilesMarketingMobilitéSocial Media
facebook-instant articles

En partenariat avec des médias américains, britanniques et allemands, la fonctionnalité Facebook Instant Articles permet d’afficher sur son mur social l’intégralité d’articles de presse.

Chose promise, chose due. Facebook vient d’annoncer l’arrivée en mode test de sa nouvelle fonctionnalité « Instant Articles », permettant d’afficher automatiquement depuis l’app mobile des articles de presse complets sur le mur de ses utilisateurs.

Pour le moment, cet outil n’est disponible qu’aux Etats-Unis, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Jusqu’ici, le site communautaire n’affichait sur le fil d’actualité de ses membres qu’une vignette de présentation accompagnée d’un lien redirigeant le lecteur vers l’article intégré au site Web de l’éditeur.

Désormais, les membres de Facebook ne sont plus obligés de  cliquer sur un lien externe pour être en mesure de lire l’intégralité du contenu d’un article d’actualités les intéressant. But avoué : garder captif ses utilisateurs en les incitant à rester plus longtemps sur sa plate-forme.

A cet effet, le réseau social est parvenu à nouer des partenariats avec neuf éditeurs de presse, The New York Times, BuzzFeed, National Geographic, The Atlantic et NBC aux États-Unis, la BBC et le Guardian au Royaume-Uni, Bild et le Spiegel en Allemagne. Pas de médias français pour le moment à l’horizon…

L’ensemble des contenus (articles, photos, vidéos, images, audio) sont hébergés par Facebook et sont personnalisés selon les desiderata des éditeurs et adaptés à une consultation sur smartphone et tablette. Les utilisateurs auront aussi la possibilité de suivre la page Facebook des auteurs des articles et de partager les articles lus et appréciés.

instant articles - facebook

Le principal défi consiste en fait à convaincre les éditeurs de presse à adhérer à « Instant Articles ». Facebook espère les convaincre en leur permettant de contrôler les publicités affichées sur les articles, et à s’accaparer les revenus publicitaires dédiés.

Mais les médias pourront aussi déléguer à Facebook la gestion des publicités : dans ce cas, les éditeurs ne toucheront que 70% des revenus générés par la publicité.

Par ailleurs, les médias pourraient être réfractaires à l’idée de voir leur audience détournée sur Facebook et non plus sur leurs sites Web maison…  Pour mesurer le réel impact de la publication des articles en « circuit fermé », le site communautaire s’appuie sur des modules de décompte des visites (comme Google Analytics) et des visiteurs uniques (comScore).

 

Crédit image : qvist – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur