Intégration de Skype dans Microsoft : le défi de la sécurité

CloudRéseauxVoIP

Skype est défaillant aujourd’hui (problème d’accès et de connexion). Avec son rachat par Microsoft, les enjeux liés à la sécurité du service de téléphonie sur Internet vont s’accroître à moyen terme.

Aujourd’hui (26 mai), des internautes rencontrent des soucis d’utilisation de Skype.

Le service de téléphonie sur Internet a reconnu qu’il existait un souci de connexion et d’usage de Skype.

Il propose “une petite bidouille” en attendant mieux.

Tombé dans le giron de Microsoft, le service de téléphonie sur Internet va nécessiter un renforcement de ses capacités à réagir plus rapidement en cas de panne ou d’attaques.

En attendant de connaître la cause de cette nouvelle défaillance ponctuelle, ITespresso revient sur la manière dont Microsoft compte intégrer Skype dans sa gamme de produits existants reste floue.

Et cela risque risque de donner de la migraine aux éditeurs de solutions de sécurité IT.

Un récent article d’eWeek.co.uk s’est concentré sur cet impact.

Si le rapprochement est validé par les autorités de régulation, le service de téléphonie sur Internet deviendra une division à part entière au sein de Microsoft sous la houlette de son P-DG Tony Bates.

Il est entendu que Skype sera fondu dans un bouquet de produits du portefeuille de Microsoft comme sa plate-forme unifiée de communication Lync, Outlook et Xbox Live.

Matt McKinley, Directeur de la gestion des produits pour la branche américaine de Stonesoft, considère que le niveau de sécurité impliqué par l’intégration de Skype dans Microsoft constitue un sujet important.

En particulier sur la plate-forme mobile. La firme de Redmond considère que l’intégration du service de téléphonie sur Internet constituera un nouveau point différenciant face à ses concurrents Apple (iPhone) et Google (Android).

Le 10 mai, Steve Ballmer, P-DG de Microsoft, l’a assuré dans la conférence de presse officialisant son rapprochement avec Skype : le logiciel qui mêle P2P et VoIP fera partie des Windows Phones.

Un défi de sécurité IT à ne pas prendre à la légère, considère Matt McKinley. Skype sera-t-il aussi intégré à l’OS Windows qu’Internet Explorer ?

L’expert considère qu’il existe peu de documentation sur la manière dont les éditeurs de logiciels anti-virus protègent les communications de Skype. Au regard des menaces qui pèsent sur la sécurité mobile, la question est légitime.

Skype va devenir une composante à part entière dans la stratégie mobile de Skype, tout comme le récent accord signé avec Nokia. Mais il faudra que les éditeurs de solutions de sécurité IT soient au rendez-vous.

(lire la suite page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur