Intel : 25 ans et un milliard de processeurs vendus

Mobilité

En sortant le premier microprocesseur 16 bits en 1978, Intel n’imaginait pas qu’il allait révolutionner l’industrie informatique. Vingt-cinq ans et un milliard de puces vendues plus tard, le choix technologique et stratégique d’Intel s’avère payant. Son architecture x86 a encore quelques bonnes années devant elle?

Avant l’invention du microprocesseur, les ordinateurs opéraient à l’aide de transistors, pesaient des centaines de kilos pour un volume plus proche de l’armoire normande que de la machine de bureau. Ils étaient évidement complètement immobiles et s’adressaient à quelques scientifiques et industriels. Avec son premier microprocesseur 16 bits lancé le 8 juin 1978, un 8086 à 5 MHz pour 29 000 transistors gravés en 3 microns, Intel va révolutionner l’industrie de l’informatique. Notamment avec l’aide d’IBM qui intégrera en 1982 le 8088, une version évoluée du 8086, dans ses personal computers.

Que de progrès en 25 ans : le Pentium 4 intègre aujourd’hui environ 55 millions de transistors gravés en 0,13 micron (130 nanomètres) et son horloge tourne à plus de 3 GHz, soit 600 fois plus vite que le 8086. Mais, bien qu’elle ait été enrichie au fil des ans, c’est surtout l’architecture x86 32 bits qui a survécu à ce quart de siècle et prédomine tant chez le fondeur de Santa Clara que chez les Athlon et Duron du concurrent AMD (qui bascule cependant doucement vers le 64 bits).

2 milliards de puces vendues en 2007

Selon Mercury Research, Intel aurait vendu plus d’un milliard de processeurs. Et toujours selon ce même cabinet d’études, le seuil des 2 milliards de puces commercialisées sera franchi en 2007. La production des processeurs serait-elle, à l’image de la loi de Moore, exponentielle ?

(article modifié le 11 juin 2003)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur