Intel abandonne le 4 GHz

Mobilité

Alors qu’Intel annonce qu’il renonce au 4 GHz, son concurrent AMD lui ravit la vedette en préparant des Athlon 64 haut de gamme.

Intel a confirmé son intention de ne pas produire de Pentium 4 à 4 GHz. Si ce n’est pas tout à fait une surprise, c’est une grosse déception. Le fondeur de Santa Clara avait initialement prévu de franchir les 4 GHz pour la fin de l’année 2004 avant de repousser, en juillet dernier, le lancement pour 2005. Finalement, le producteur de semi-conducteurs préfère désormais se concentrer sur la nouvelle architecture qu’est le double coeur (dual core) qui vise à multiplier les performances sans augmenter la fréquence de l’horloge de la puce (voir notamment édition du 9 septembre 2004).

De plus, Intel a récemment revu sa stratégie marketing qui s’évertuait à mettre en avant la vélocité des puces. En renommant l’appellation de ses processeurs (voir édition du 2 juin 2004), qui ne sont désormais plus désignés sur la seule vitesse de l’horloge, Intel a, implicitement, admis que les performances d’un processeur ne se limitent pas à sa seule fréquence.

Une décision économique

La décision d’Intel n’est pas tant technique qu’économique. Le fabricant a en effet déjà franchi la barre des 4 GHz dans le cadre de démonstrations. Et des versions “overclockées” du P4 circulent sur le marché. Mais les développements nécessaires pour garantir une stabilité indispensable à une offre commerciale de la marque s’avèreraient aujourd’hui trop longs et coûteux face au horizons qu’ouvrent les nouvelles technologies.

Les ingénieurs du fondeur ont donc été prié de travailler sur le dual core mais aussi sur l’augmentation de la fréquence du bus système etsur l’augmentation de mémoire cache ou le 64 bit (EM64T). Autant de solutions qui améliorent les performances globales d’un ordinateur.Intel devrait donc livrer, début 2005, un P4 à 3,8 GHz doté d’un front side bus à 1 066 MHz (contre 800 MHz actuellement) et 2 Mo de mémoire cache de niveau 2 (1 Mo actuellement). Ce pourrait être le dernier P4 monoprocesseur délivré par Intel.

La disparition prématurée du 4 GHz chez Intel devrait profiter à son concurrent le plus direct. AMD doit annoncer, selon News.com, la disponibilité de deux nouvelles puces 64 bits : l’Athlon 64 FX-55 et l’Athlon 64 4000+. Ces processeurs haut de gamme visent les PC performants… et onéreux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur