Intel accélère la cadence de ses SSD

Intel passe au SATA III sur sa nouvelle génération de contrôleurs SSD, destinée principalement aux serveurs, avec un engagement sur la fiabilité, la qualité de service et l’efficience énergétique.

Intel DC S3700 SSD data center

La révolution de la mémoire flash poursuit son cours dans le stockage d’entreprise, à l’heure où Intel investit un peu plus le monde des data centers avec une nouvelle génération de contrôleurs SSD.

Le fondeur de Santa Clara donne le ton : le passage à la norme SATA III est synonyme d’une hausse des performances, mais la fiabilité reste de mise, avec notamment une qualité de service (QoS) annoncée à 500 ms « dans 99,9% des cas ».

Cette mise à niveau promet des débits théoriques portés à 600 Mo/s, deux fois plus que ce qu’offrent les contrôleurs SATA II de 2e génération, embarqués notamment dans les SSD séries 320 et 710.

Illustration avec le modèle DC S3700, qui succède justement au 710.

Normalisé à 8 canaux pour 1 Go de mémoire cache DDR3-1333, le dispositif atteint, en accès séquentiel sur des fichiers de 4k incompressibles, 500 Mo/s en lecture et 460 Mo/s en écriture.

Il est décliné en quatre versions dont les capacités s’échelonnent de 100 à 800 Go (20% de l’espace est réservé pour assurer une redondance des données en cas de défaillance), avec des tarifs proportionnels à 2,35 dollars du Go.

Ses performances en lecture et écriture aléatoires (respectivement 76 000 et 36 000 opérations d’entrée-sortie par seconde, pour des latences de 45 et 65 ms) le destinent tout particulièrement aux applications critiques multipliant les accès disque.

Intel annonce un MTBF (intervalle moyen entre deux défaillances) de 2 millions d’heures.

Des technologies avancées de mise en cache et d’optimisation des cycles d’écriture allongent à 5 ans la durée de vie de l’ensemble, à raison de 10 écritures complètes par jour sur la mémoire NAND de type « Enterprise MLC » (eMLC), gravée en 25 nm.

Dans la veine des SSD dédiés aux serveurs, le DC S3700 se veut peu énergivore, à 6 W en accès et 0,65 W au repos. Un cryptage matériel des données est assuré avec l’algorithme AES-256.

Intel DC S3700 SSD data center

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Intel accélère la cadence de ses SSD

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

04:05:23