Intel adapte ses processeurs aux terminaux mobiles Internet

Mobilité

Avec Intel Atom, le fondeur sort “le plus petit de ses processeurs” en mettant l’accent sur la basse consommation pour les “mobiles Internet devices”.

Intel tente de tenir ses promesses en matière de miniaturisation et d’économie d’énergie avec une nouvelle ligne de processeurs. Intel Atom s’appuie “sur une microarchitecture radicalement nouvelle” et bénéficie d’une gravure en 45 nanomètres. Le tout sur une surface de 25 mm². Sachant que chaque processeur Intel Atom abrite 47 millions de transistors.

“C’est le plus petit de nos processeurs”, assure Sean Maloney, en qualité d’Executive Vice President et Chief Sales & Marketing Officer d’Intel, cité dans le communiqué de presse*.

Avec la gamme Intel Atom, la puissance de dissipation thermique (Thermal Design Power, TDP) est largement réduite : entre 0,6 et 2,5 watts. Avec une cadence pouvant atteindre 1,8 GHz. Par comparaison, Intel rappelle que la puissance de dissipation thermique des actuels processeurs Intel (Core 2 Duo pour PC portables) s’approche des 35 watts.

Ces puces sont conçues pour favoriser l’usage de l’Internet en situation de mobilité. Le fondeur veut donc dédier ces nouveaux processeurs aux terminaux qualifiés de MID (pour Mobile Internet Devices) et aux prochaines génération de d’ordinateurs “simples, économiques et axés sur l’Internet qui vont sortir en cours d’année”.

Voilà pour le concept “core hardware”. Intel commence à monter l’écosystème avec une technologie processeur Centrino Atom, une plate-forme destinée aux terminaux mobiles Internet. Outre le processeur Intel Atom, elle regroupe un chipset “à faible consommation électrique” et doté d’un coeur graphique intégré, ainsi qu’une puce radio.

*En guise d’image, Intel estime qu’il tiendrait onze processeurs Intel Atom (sans leur conditionnement) sur une pièce de 2 centimes d’euro.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur