Intel arrivera les bras chargés au Mobile World Congress

Mobilité
intel-resultats-2012-innovation

Peu coutumier du Mobile World Congress, Intel va cette fois mettre l’événement à profit pour accentuer son offensive sur la mobilité, avec en tête d’affiche le processeur Atom Z2580.

Intel aborde le Mobile World Congress sous un nouveau jour.

Peu coutumier de l’événement, le fondeur de Santa Clara déroge aux traditions pour inscrire cette halte à Barcelone comme l’un des moteurs de sa réorientation vers la mobilité.

Sur un marché qui lui échappe à mesure que les puces ARM prennent leurs aises dans les smartphones et les tablettes, jouant même les trouble-fêtes dans les PC portables, le numéro un mondial des semi-conducteurs brandira le panache de son offensive 2013 : l’Atom Z2580.

Il s’agit d’un processeur SoC (“System-on-a-Chip”) qui combine plusieurs fonctions en une seule puce.

Outre la partie calcul sur deux coeurs à 1,3 GHz avec prise en charge de l’Hyperthreading (4 coeurs logiques, 1 Mo de cache L2 et 1,8 GHz en mode “Turbo”), on retrouve une solution graphique PowerVR SGX 544 et un modem compatible LTE.

Gravé en 32 nm, ce composant survitaminé – connu sous la dénomination “Clover Trail +” – vise le haut de gamme des smartphones.

Les communications sans fil sont dédiées à la puce Intel XMM 7160, compatible avec les fréquences 4G françaises ainsi que la 3G DC-HSDPA (Dual Carrier à 42 Mbit/s).

Les travaux se sont par ailleurs portés sur le GPU, qui prend en charge Direct3D 9_3 et l’enregistrement en Full HD 1080p avec ses deux coeurs à 533 MHz.

Des incertitudes demeurent néanmoins quant à l’efficience énergétique de ce Z2580.

Basé sur la même architecture en 32 nm, mais doté d’un seul coeur Saltwell à 1,3 GHz (jusqu’à 2 GHz en adaptant l’enveloppe thermique), l’Atom Z2460 trouvera sa place dans les terminaux de milieu de gamme.

Son GPU PowerVR SGX 540 d’ancienne génération affiche une vitesse d’horloge de 400 MHz et la 4G passe à la trappe, au profit de la 3G HSPA+ à 21 Mbit/s.

Même constat pour l’Atom Z2000, qui vise les pays émergents avec un CPU restreint à 1 GHz. Il trouvera sa place dans des téléphones mobiles bon marché tel le Yolo, qu’Intel commercialise déjà en Afrique.

Si l’offre se développe et se rationalise, cette segmentation ne devrait pas, du moins dans l’immédiat, remettre en cause l’existence du vieillissant Atom Z2420 “Lexington” et son unique coeur à 1,2 GHz.

Ce sera même l’une des porte-drapeaux d’Intel, qui l’a intégré dans plusieurs smartphones, dont dernièrement l’Acer Liquid C1, présenté au CES de Las Vegas, pour environ 249 euros.

Intel Atom Z2580

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : armé pour choisir le bon microprocesseur ?

Crédit photo : Adriano Castelli – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur