Intel complète sa gamme de processeurs mobiles

Mobilité

A l’occasion de l’arrivée des nouveaux Pentium M et Celeron M, Intel en profite pour revoir ses tarifs. Notamment sur les Celeron D.

C’est en toute discrétion qu’Intel a lancé en début de semaine une nouvelle série de processeurs. Mobiles essentiellement. Un lancement silencieux en forme de réponse au nouvel Athlon 64 X2 de son concurrent AMD (voir édition du 1er août 2005). A moins que ce ne soit l’inverse puisque la nouvelle grille tarifaire d’Intel, qui n’a pas jugé bon rédiger un communiqué sur ses nouveautés, est daté du 31 juillet tandis que le nouveau processeur double coeur d’AMD a été présenté le 1er août.

Pentium M et Celeron M constituent donc les nouvelles puces. Pour le premier, le modèle 780 s’affiche comme le plus puissant de la gamme avec une fréquence d’horloge de 2,26 GHz (contre 2,13 GHz pour le Pentium M 770) d’un bus de 533 MHz et d’une mémoire cache de niveau 2 de 2 Mo. Il est proposé à 637 dollars (l’unité par lot de mille). Intel a décliné son nouveau processeur gravé en 90 nanomètres dans la gamme Centrino et propose des plates-formes de communication sans fil à base du Pentium M 780 dont les tarifs varient de 696 à 702 dollars selon les chipset et composant radio qui l’équipe.

Pas d’économie d’énergie

Le fondeur, qui va construire une nouvelle usine de production sur galettes de 300 millimètres en Arizona, propose également une version basse consommation (low voltage) du processeur mobile. Le Pentium M 778 (LV) ne consomme “que” 10 watts mais sa fréquence d’horloge se limite à 1,6 GHz pour un bus frontal à 400 MHz. Et un tarif de 284 dollars. Là encore, Intel enrichit de sa nouvelle puce sa gamme avec des tarifs allant de 343 à 349 dollars (toujours par lot de mille).

C’est également une fréquence de 1,6 GHz qui anime le coeur du Celeron M 380. Gravée en 90 nm, la puce d’entrée de gamme gagne 100 MHz sur le modèle 370 et reste dotée d’un bus de 400 MHz et un cache de 1 Mo. Le tout pour 134 dollars. Signalons cependant que le Celeron ne bénéficie pas de la technologie d’économie d’énergie EIST (Enhanced Intel SpeedStep Technology).

L’entreprise dirigée par Paul Otellini a profité de l’arrivée des nouveaux modèles pour baisser les tarifs de quelques produits. Le Pentium M voit ses prix chuter de 13 à 33 % et commencent désormais à 209 dollars (plus ou moins le même ordre de grandeur pour le Centrino). Les versions 370 et 360 du Celeron M perdent également 20 % environ de leur valeur pour s’afficher respectivement à 107 et 86 dollars. Enfin, Intel a également revu à la baisse les tarifs des Celeron D avec des réductions de 5 à 13 % pour des prix qui s’étalent désormais de 69 à 117 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur