Intel se ré-organise pour s’approprier la conduite autonome

Gestion des talentsManagementMobilitéNominations
doug-davis-intel-conduite-autonome
3 1 Donnez votre avis

Sur fond de stratégie IoT, Intel consolide ses forces dans le domaine des véhicules autonomes avec la création de la division Automated Driving Group.

Intel a pris position sur l’IoT globalement et s’organise pour mieux répondre aux segments stratégiques comme la conduite autonome. La firme de Santa Clara vient de constituer la division Automated Driving Group (ADG).

Celle-ci-sera dédié à « l’innovation dans l’avenir de la conduite et la conception de la prochaine génération de systèmes avancés d’aide au conducteur et des solutions de conduite autonomes. »

C’est Doug Davis qui prend les rênes d’ADG, alors qu’il chapeautait auparavant la division IoT, précise Intel dans un billet de blog. Vétéran de l’industrie IT avec 30 ans d’ancienneté au sein d’Intel, il endosse le rôle de Senior Vice-President en charge de cette nouvelle entité dédiée à la mobilité et au transport.

Il reportera à Murthy Renduchintala, en qualité de « President of the Client and Internet of Things Businesses and Systems Architecture Group », qui signe la contribution blog sur la nouvelle répartition 

Doug Davis sera assisté de Kathy Winter, qui vient de Delphi Automotive, un équipementier automobile partenaire d’Intel sur les solutions de véhicules autonomes (au même titre que Mobileye).

D’ailleurs, c’est bien un processeur Intel Core i7 qui servira d’épine dorsale au véhicule autonome que la société présentera lors du prochain CES de Las Vegas en janvier prochain, en partenariat avec Delphi et Mobileye.

Dans ce jeu de chaises musicales, Tom Lantzsch, un ancien Vice-Président d’ARM en charge de la stratégie (summum d’un parcours de 10 ans dans la firme britannique), va désormais chapeauter l’IoT Group d’Intel (photo ci-dessous).

intel-iot-Tom-Lantzsch

Pour la firme connue pour sa position sur les processeurs d’ordinateurs, l’IoT constitue un levier de croissance qui devrait bousculer le paysage IT avec, à la clef, des millions de puces et de chipsets à livrer.

« Il y a un changement radical dans la technologie qui se passe autour de nous, définissant ce que signifie ‘vivre dans un monde intelligent et connecté’. Nous le connaissons comme l’Internet des Objets, une montée massive de plus de 50 milliards de dispositifs qui devraient arriver en ligne au cours des prochaines années », évoque Brian Krzanich, CEO d’Intel.

De son côté, Intel Capital, la branche VC corporate, explore aussi le potentiel de la conduite autonome en ayant investi 250 millions de dollars sur ce segment.

(Crédit photo : @Intel)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur