Intel confie la production de ses SoC Atom à TSMC

Mobilité

Intel a conclu un partenariat avec le fondeur taïwanais TSMC pour l’élaboration des Systèmes mono-puce basés sur l’Atom.

Intel vient de conclure un partenariat stratégique avec le fondeur taïwanais TSMC (acronyme de Taiwan Semiconductor Manufacturing Company). Sur la base d’un Memorandum Of Understanding (MOU), le fondeur de Santa Clara offrira la possibilité à TSMC d’élaborer des processeurs SoC (System on a Chip, ou Système mono-puce, un système complet embarqué sur une seule puce)  à base de la technologie Atom. Les processeurs Atom, à l’image des N270, sont déjà utilisés dans la majorité des netbooks.

Ses SoC, combinant les technologies d’Intel et de TSMC pour le système de carte graphique, devraient s’implanter dans des appareils mobiles de petite taille pouvant se connecter à Internet comme les MID (Mobile Internet Devices) ou les smartphones.

Jusqu’à présent, Intel prenait entièrement en charge dans ses propres usines la fabrication de ses processeurs. Mais le fondeur de Santa Clara souhaite maintenant davantage se concentrer sur la production de ses puces de 32 et 45 nm, et laisser la fabrication des SoC Atom au taïwanais TSMC, qui dispose des compétences nécessaires.

Début janvier, Intel avait d’ailleurs annoncé la fermeture de trois unités de production en Asie et aux Etats-Unis. Et pour permettre une production en masse de ses nouveaux processeurs gravés en 32 nm, le fondeur va investir 7 milliards de dollars ses deux prochaines années pour moderniser certaines de ses unités de production aux Etats-Unis, qui seront chargées de la fabrication des puces Westmere, dans l’Oregon, en Arizona et au Nouveau-Mexique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur