Intel Core i7-5960X : une vitrine technologique à 8 coeurs

Mobilité
intel-core-i7-extreme-edition

Le fondeur américain étoffe sa gamme de processeurs desktop Haswell-E avec un modèle à 8 cœurs physiques supportant la mémoire vive DDR4.

Intel a officiellement lancé son premier processeur de bureau équipé de 8 cœurs physiques, soit 16 logiques avec la technologie Hyper-Threading.

Cadencé à 3 GHz (3,5 GHz en mode Turbo), le Core i7-5960X Extreme Edition préfigure des avancées à venir au catalogue du fondeur américain. Gravée en 22 nm, la puce comprend 2,6 milliards de transistors. Elle adopte une nouvelle micro-architecture processeur dite “jusqu’à 10% plus rapide” que la précédente, à fréquence égale. Intel a également travaillé sur les économies d’énergie. Un point crucial pour ce composant qui affiche un TDP de 140 W.

Outre 20 Mo de cache de niveau 3, le Core i7-5960 Extreme Edition intègre un contrôleur mémoire à quatre canaux compatible avec la DDR4 à 2133 MHz (une première), pour une bande passante record de 68 Go/s. Les premiers tests tendent à illustrer sa supériorité sur l’offre concurrente d’AMD… mais aussi sur la plupart des produits d’Intel. Mais ces performances ont un prix : 999 dollars, c’est financièrement peu intéressant, quand bien même il semble possible de dépasser aisément les 4 GHz en overclocking sur 8 coeurs actifs.

Dans une gamme plus abordable, on retrouve deux nouvelles puces à 6 coeurs physiques (12 threads) épaulées par 15 Mo de cache L3 : pour 389 dollars, le Core i7-5820K (3,3 GHz ; 3,6 GHz en mode Turbo) et pour 583 dollars, le Core i7-5930K (3,5 GHz ; 3,7 GHz en mode Turbo). Si aucun GPU n’est intégré dans ces trois composants, la présence de 40 lignes PCI Express 3.0 (28 pour le Core i7-5820K) permettra de piloter jusqu’à quatre cartes graphiques simultanément.

Parallèlement au lancement des Haswell-E, Intel annonce la sortie du chipset X99, doté de 10 ports SATA 3 à 6 Gb/s et de 14 connecteurs USB (dont 6 en USB 3.0). Il est possible d’ajouter un port Thunderbolt, mais les performances risquent d’être réduites par la bande passante limitée (20 Gb/s) entre le X99 et les processeurs compatibles.

À ce jour, seules les cartes mères basées sur ce chipset sont compatibles avec les nouveaux Core i7 d’Intel. Comme le note Silicon.fr, ces derniers adoptent en outre un nouveau socket, incompatible avec les anciennes cartes mères. C’est une habitude chez le fondeur américain.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’Intel ?

Crédit photo : Intel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur