Intel développe son offre serveurs

Mobilité

Avec ses nouveaux Xeon MP et Itanium 2, Intel entend couvrir l’ensemble du marché des serveurs. De quoi faire face à ses pricipaux concurrents, IBM, Sun et HP.

Intel vient de renouveler son offre processeurs à destination des serveurs à travers deux nouvelles séries de puces : les Xeon MP (pour multiprocessing) et l’Itanium 2. Destinés aux serveurs d’entrée et de milieu de gamme, les trois nouveaux Xeon MP sont respectivement cadencés en 2,8, 2,5 et 2 GHz avec 3 Mo de cache mémoire de niveau 3 (L3) pour le premier et 1 Mo pour les deux autres. Les tarifs sont respectivement de 3 692, 1 980 et 1 177 dollars l’unité (par lots de mille).

Jusqu’alors connu sous le nom de code Madison, l’Itanium 2 succède à l’Itanium. Avec cette puce entièrement architecturée en mode 64 bits, le fondeur de Santa Clara vise les serveurs haut de gamme. Un marché dominé par IBM, Sun et HP essentiellement. L’Itanium 2 est décliné sur trois fréquences d’horloge : 1,5, 1,4 et 1,3 GHz. Avec une mémoire cache de niveau 3 qui atteint les 6 Mo pour le plus puissant modèle, puis respectivement 4 Mo et 3 Mo sur les deux autres. Son bus cadencé à 400 MHz sur 128 bits permet de gérer 6,4 Go de bande passante. Les prix de ces bêtes de course laisse rêveur : 4 226, 2 247 et 1 338 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur