Intel dévoile le futur des PC

Cloud

A l’occasion de la conférence WinHec qui se tient actuellement à Los Angeles, Pat Gelsinger, le vice-président de la division produits pour ordinateurs de bureau d’Intel, a donné les dates de lancement des futurs processeurs de sa société et dévoilé une foule de nouveautés destinées à simplifier l’utilisation des PC de bureau et des portatifs.

Intel a profité de la conférence WinHec qui rassemble chaque année les constructeurs et les fabricants de PC pour rappeler ses grandes orientations pour les mois à venir et dévoiler ses prochaines nouveautés.Pat Gelsinger, le vice-président de la division produits pour ordinateurs de bureau d’Intel, a confirmé que les chaînes de fabrication utilisant une technologie de gravure à 0,18 micron étaient désormais en service et que les premiers processeurs seraient disponibles au second semestre.Gelsinger, qui a montré un ordinateur de bureau équipé d’un processeur prototype cadencé à 800 MHz, a expliqué qu’Intel commercialiserait des modèles à 600 MHz au second semestre. A la même période, en “entrée de gamme”, le Celeron, dont Intel vient de sortir une version à 433 MHz, atteindra les 500 MHz. Pour les portatifs, le fondeur pense lancer ses processeurs Pentium III Mobile à 0,18 micron cet automne. Il proposera aussi à la même période un Celeron Mobile cadencé à 400 MHz.Intel ne se contentera pas de faire monter en puissance ses puces pour PC mais s’emploiera aussi à simplifier l’utilisation de nos PC. Il soutient pour cela avec Microsoft une grande initiative baptisée Easy PC (voir édition du 8 avril 1999). L’objectif est de coller à la phrase d’accroche de l’initiative qui dit “It just works” (“ça marche tout simplement”).Dans cette optique, Intel lancera au second semestre son nouveau bus AGP 4x qui permet aux cartes graphiques d’accéder de manière transparente à la mémoire vive des ordinateurs. La très attendue RDRam, de la mémoire vive non volatile qui conserve les données lorsque la machine est éteinte (voir édition du 22 janvier 1999), devrait également faire son apparition au second semestre.Du côté des entrées/sorties, une bonne cinquantaine de poids lourds de l’informatique sont venus rejoindre les rangs des supporters de la future norme USB 2.0 (voir édition du 25 février 1999). Gelsinger estime que l’USB 2.0 se développera au milieu de l’année prochaine et qu’il remplacera alors très vite l’actuel USB mais aussi les interfaces SCSI.Pour simplifier encore l’utilisation des ordinateurs, Gelsinger a aussi présenté deux nouvelles technologies qui apporteront selon lui beaucoup de confort aux informaticiens nomades. La technologie Bluetooth permettra d’échanger des données entre des PC, des téléphones mobiles, des assistants numériques et des réseaux par infrarouge à des débits de 720 Kbps. Intel a ainsi montré deux portables Toshiba qui ont communiqué sans le moindre câble. D’après Gelsinger, les premiers produits Bluetooth disponibles seront des téléphones qui devraient être lancés aux Etats-Unis avant la fin de l’année. Des cartes d’extension pour PC offrant ce mode de communication devraient ensuite apparaître au début de l’année prochaine. Selon Gelsinger, elles devraient coûter 20 dollars au début puis pourraient rapidement tomber à 5 dollars pièce (30 francs).Réservée aux portatifs, la technologie Geyserville modulera la consommation d’énergie en fonction du type d’alimentation utilisée. Connectée à une prise de courant normale, le portatif sera en mode performances optimales. Il basculera dans un mode économique moins puissant dès que les batteries seront sollicitées.Pour en savoir plus : * http://www.intel.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur