Intel dévoile sa nouvelle plate-forme UMPC

Mobilité

La nouvelle plate-forme de PC ultra-portable offrira une autonomie de
batterie de 24 heures, selon Intel.

Intel a confirmé ses engagements aux technologies mobiles en dévoilant une nouvelle plate-forme de PC ultra-portable (UMPC).

La plate-forme 2007 pour PC ultra-portables offre des processeurs plus rapides et un chipset mis à niveau. Les fabricants devraient être en mesure de commercialiser leurs premiers produits dans le courant de l’été.

L’actuelle génération d’UMPC d’Intel fonctionne sous Windows XP et Origami, une couche logicielle spéciale qui offre des fonctionnalités supplémentaires pour faciliter l’utilisation mobile. Elle intègre un processeur Pentium M ou Celeron ultra basse consommation. La plate-forme 2007 prendra désormais en charge Windows Vista, ainsi que le logiciel Origami.

Côté composants, on retrouve un processeur Intel A100 ou A110, cadencés respectivement à 600 et 800 MHz. Les processeurs sont basés sur l’architecture Pentium M et consomment environ 3 Watts d’énergie.

Soulignant l’importance de la plate-forme ultra-mobile pour Intel, le fondeur a redoublé d’efforts pour le développement de sa plate-forme ultra-mobile de prochaine génération baptisée Menlow.

Initialement annoncée pour fin 2008, la plate-forme sera finalement disponible au premier trimestre de l’année prochaine. Elle introduira un processeur Silverthorne gravé en 45 nanomoètres (nm) accompagné d’un nouveau chipset monopuce baptisé du nom de code Poulsbo. Intel effectuera une première démonstration publique de Menlow à l’occasion de sa conférence technologique de Beijing (Pékin).

L’UMPC est présenté comme un PC doté de fonctionnalités complètes qui offrira une autonomie de batterie de 24h et sera entièrement portable. La première génération d’UMPC a été dévoilée en mars 2006, mais elle ne répondait pas entièrement à ses objectifs de conception initiaux. Windows XP était mal adapté à sa résolution d’écran 800 x 480 et sa batterie n’offrait qu’une autonomie de 2,5 heures.

Les progrès réalisés en termes de production de puces et de plate-forme globale devraient s’accompagner d’une amélioration de l’autonomie de batterie.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 18 avril 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur