Intel dévoile ses 70 projets de recherche

Cloud

Des processeurs à la robotique en passant par les technologies sans fil et la santé, Intel évoque ses programmes de recherche pour les prochaines années.

Ecologie, santé, informatique de l’image (visual computing) et mobilité sans fil… A l’occasion de la journée Research@Intel, qui s’est déroulée le 11 juin dernier dans son Computer History Museum, Intel a évoqué les 70 programmes de recherche qui animent actuellement la firme américaine.

Selon Justin Rattner, directeur des technologies chez Intel, ces projets préfigurent l’évolution des technologies pour les cinq prochaines années. Le fondeur de Santa Clara y consacre d’ailleurs une part, non dévoilée, des 6 milliards de dollars annuellement investis dans la recherche.

Une stratégie qui a fait ses preuves par le passé. L’interface USB, plusieurs fonctionnalités des technologies vPro d’administration à distance ou, plus récemment, le processeur à très basse consommation Atom sont, par exemple, issus des programmes de recherche d’Intel. Dans le cas de l’Atom, le projet baptisé Snocone portait à l’origine sur une étude de faisabilité pour un processeur à très faible consommation électrique.

Des processeurs multicoeurs dans les voitures

L’industrie automobile pourrait être la prochaine cible d’Intel. La firme, dirigée par Paul Otellini, travaille ainsi à embarquer des processeurs multicoeurs dans les automobiles pour assurer la détection de dangers imminents (autres véhicules, piétons, obstacles…) et prendre automatiquement les décisions de conduite qui s’imposent pour éviter l’accident. La technologie se heurte aujourd’hui à des problèmes pour embarquer les composants et à des difficultés de programmation en calcul parallèle. Pour y répondre, Intel a mis au point le langage de programmation Ct, une extension du C/C++, qui a “permis le passage transparent de deux à huit coeurs sans ajout de code ni usage de compilateurs“.

Autre domaine de recherche : la consommation énergétique plus soucieuse de respect de l’environnement. La ‘Platform Power Management’ (littéralement “gestion électrique de niveau plate-forme”), proposée par le fondeur, consiste à surveiller les différentes composantes de l’ordinateur afin de réduire ou couper dynamiquement leur alimentation en cas de non utilisation. Ports USB et puces radio sont les premiers éléments visés.

Actuellement, ces optimisation pourrait permettre d’économiser jusqu’à 30% de la consommation d’un PC. A l’avenir, Intel estime pouvoir atteindre les 50% d’économie, même lorsque le PC est fortement sollicité. Une technologie qui pourra profiter aussi bien aux ultras portables et autres PC de poche qu’aux serveurs et ordinateurs de bureau.

La santé n’est pas oubliée. Intel mène plusieurs programmes de recherche dont la mise au point de technologies individualisées. Cofinancé avec les pouvoirs publics irlandais, le Centre Tril (Technology Research for Independent Living) vise à offrir un accompagnement médicalisé à domicile aux personnes âgées. Parmi les premiers résultats, la plate-forme BioMOBIUS permettra aux chercheurs d’élaborer des solutions pour la recherche biomédicale. Intel travaille également sur un système de surveillance des démarches visant à prévenir les éventuelles chutes.

Parler à son téléviseur

En matière d’interface, Intel croit beaucoup à la commande vocale. L’entreprise de Santa Clara élabore une interface qui permettra de piloter les objets du quotidien à la voix. Comme la possibilité de faire synchroniser un appareil photo numérique avec un téléviseur afin d’y faire défiler les photos. Tout cela simplement à partir de commandes vocales qu’il reste à mettre au point.

L’affichage 3D, les calculs de haute performance, les technologies sans fil, la robotique personnelle ou simplement, les processeurs de demain font également partie des champs de recherche d’Intel. Aucune date précise n’a cependant été avancée quant à la livraison d’une nouvelle technologie ou d’un produit particulier. Et ce qu’Intel mettra au point pourra d’ailleurs être mis en oeuvre par d’autres industriels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur