Intel et Netscape troublent Linux

Cloud

En investissant dans Red Hat, les deux sociétés créent une rupture dans la communauté Linux.

Si la prise de participation minoritaire d’Intel et Netscape, mercredi, dans la société Red Hat renforce incontestablement le crédit de Linux, elle va aussi à l’encontre de bien des principes qui animent la communauté Linux. Suite à cet accord, la “distribution” commerciale de Linux que commercialise Red Hat (400 F) risque en effet de devenir un standard alors que jusqu’ici seul le noyau Linux ?qui est gratuit- l’était.

Avec l’argent investi dans sa société, Red Hat va en effet créer une division baptisée “Enterprise Computing” qui sera chargée d’offrir des services et des produits aux entreprises qui s’appuieront sur sa distribution de Linux. Avec ses alliances, l’éditeur aura de sérieux atouts.

Même si l’accord n’est pas exclusif, Intel va permettre à Red Hat d’optimiser son système d’exploitation et ses logiciels pour les puces d’Intel dont le futur processeur 64 bits Merced. Quant à Netscape, il a carrément décidé de ne plus prendre en charge les autres distributions dans ses développements. Les différentes distributions de Linux ont beau partager le noyau supervisé par Linus Torvalds, elles diffèrent pour le reste par bien des aspects. A tel point que des applications écrites pour une variante donnée ne tournent pas forcément sur une autre. “Les autres distributeurs devront faire eux-mêmes les tests”, explique John Paul de Netscape, “car il devient impossible de tester chaque application sur toutes les distributions du système. Netscape veut un seul Linux!”

Un autre changement radical dans les habitudes de la communauté Linux vient de ce que Netscape a expliqué qu’il ne fournirait pas les codes sources de ses produits comme c’est le cas pour la plupart des applications disponibles aujourd’hui sous Linux. Si d’autres éditeurs suivent le mouvement, les distributions concurrentes de Linux seront énormément désavantagées et la gratuité de l’environnement pourrait bien en prendre un coup.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur