Intel exhibe son architecture 64 bits

Mobilité

Intel vient de publier une présentation très complète de ses futurs processeurs 64 bits. Le premier du genre, le Merced, sortira au milieu de l’année prochaine et sera 20 fois plus rapide que le Pentium Pro.

Architectures parallèles, gravures microscopiques, cadences effrénées… , les processeurs des PC n’ont pas fini d’accélérer, loin s’en faut. Les dernières informations publiées par Intel sur ses futures puces 64 bits ont de quoi donner le tournis.

Selon un rapport supervisé par Stephen Smith, le vice-président de la division microprocesseurs d’Intel, le Merced, le premier processeur basé sur l’architecture IA64, offrira des performances globales 20 fois supérieures à celles d’un Pentium Pro ! Pour la 3D, il sera trois fois plus rapide que le Pentium III qui sort en mars prochain.

Cadencé à 800 MHz au minimum et gravé à 0,18 micron, le futur bolide accèdera à la mémoire vive du système en passant par trois niveaux de mémoire cache. Le niveau L0 gèrera les données et les instructions séparément. Le niveau 1 unifiera les deux flux tandis que le niveau 2 débouchera sur une très large mémoire cache. L’ajout de bus dédiés libèrera par ailleurs le bus système qui pourra servir à mettre en relation plusieurs processeurs (multiprocessing).

Intel est actuellement dans la phase de validation et teste les premiers noyaux des systèmes d’exploitation (Windows, Solaris, Tru64, … ) qui pourront tourner avec ces puces. Il fournit déjà des kits de développement 64 bits aux programmeurs. Selon le fondeur, les premiers Merced devraient être achevés au milieu de l’année prochaine.

Leurs prix seront très élevés ce qui les réservera d’abord aux professionnels. Les experts estiment en effet que les constructeurs devront débourser environ 2000 dollars par processeur pour 1000 unités achetées ! Il faudra certainement attendre un moment pour voir les prix baisser et retrouver ces puces sur nos PC domestiques. Intel qui a déjà tout prévu prépare une version grand public meilleur marché des premiers successeurs du Merced pour 2001 sous le nom de code Madison.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur