Intel Haswell et Windows 8.1 pour l’ultraportable Toshiba KIRAbook

Mobilité
toshiba-kirabook

En exploitant la dernière génération des puces Intel Core-i (‘Haswell’), Toshiba rallonge l’autonomie de son ultraportable KIRAbook et l’inscrit plus sensiblement dans une logique de rapport performance par watt.

Au printemps dernier, Toshiba montait en gamme avec le KIRAbook, un ultraportable de 13,3 pouces positionné sur le créneau du MacBook Pro Retina.

Aujourd’hui renouvelé avec Windows 8.1 et un écran tactile, le produit adopte aussi une puce Intel de dernière génération (‘Haswell’), s’inscrivant par là même plus sensiblement dans une logique de rapport performance par watt.

D’une génération à l’autre, l’autonomie de la batterie est presque triplée, passant de 8 à 22 heures selon Toshiba.

Le groupe high-tech japonais ne fournit pas de détails quant à sa méthodologie de calcul, mais dévoile une configuration type effectivement établie autour de composants basse consommation.

Enveloppe thermique optimisée (15 W pour le processeur Core i5-4200U, bicoeur à 1,6 GHz), mémoire vive DDR3L (8 Go), SSD de 128 Go préféré à un disque dur mécanique : de nombreux éléments répondent à une problématique d’économies d’énergie.

Si les principales évolutions se trouvent sous le capot, cette quête d’autonomie se traduit aussi par des concessions notables, notamment au niveau de l’écran.

Ainsi, les 22 heures annoncées ne concernent que le KIRAbook V634 doté d’une dalle IPS non tactile en 1366 x 768 points. La montée en résolution – il existe un modèle en 2560 x 1440 points, soit 221 ppp – influe directement sur la durée de vie de la batterie.

Même constat pour l’option tactile (KIRAbook V834), qui alourdit par ailleurs la machine de 250 grammes (1,35 kg contre 1,1 kg pour le V634), minimisant les avantages du châssis de magnésium et d’aluminium.

L’offre évolue moins sensiblement dans les autres compartiments. Le connecteur mini-PCIe reste réservé à un module Bluetooth 4.0 / Wi-Fi 802.11.

La connectivité mobile (3G) figure toujours au catalogue des options, au même titre que le retour vers Windows 7 Pro, avec une garantie constructeur.

Aucune amélioration à signer en termes de connectique : une sortie HDMI jouxte toujours les 3 ports USB 3.0 et le lecteur de cartes SDXC (jusqu’à 64 Go).

Les KIRAbook V634 et V834 débuteront leur carrière commerciale au Japon, ce 20 novembre, pour l’équivalent d’un peu plus de 1060 et 1130 euros TTC respectivement.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : sauriez-vous choisir le bon microprocesseur ?

Crédit photos : Toshiba


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur