Intel inonde le marché des processeurs mobiles

Mobilité

Pas moins de onze nouveaux processeurs mobiles ! Intel a décidé de couvrir tous les besoins du marché en pleine expansion de l’ordinateur portable et ultra-portable. Au menu, un Pentium 4 à 2,2 GHz mais aussi un Celeron 700 MHz et des Pentium III-M au delà de 1,2 GHz, à des prix variant de 562 à 112 dollars. Tous ces modèles bénéficient de la gravure en 130 nanomètres.

Ce ne sont pas trois (voir édition du 16 septembre 2002) mais finalement onze nouveaux processeurs mobiles qu’Intel a présentés lundi 16 septembre 2002. Une avalanche de produits qui permet au fondeur de Santa Clara de couvrir l’ensemble des besoins d’un marché – celui des portables et ultra-portables  en pleine expansion (qui devrait également bénéficier de l’arrivée des Tablet PC, voir édition du jour) au risque de créer la confusion dans l’esprit du consommateur.

Les onze nouvelles puces – un Pentium 4 mobile, cinq PIII-M et autant de Celeron – ont en commun la gravure en 130 nanomètres (0,13 micron) et les technologies d’économie d’énergie SpeedStep, QuickStart, Low et Ultra Low Voltage qui consistent notamment à réduire la fréquence du processeur. Ainsi, le P4M à 2,2 GHz bascule en 1,2 GHz en mode économique. La consommation varie de 1,1 à 1,4 volt selon les modèles. Si les P4 et PIII bénéficient d’un cache de niveau 2 (L2) de 512 Ko, celui des Celeron se limite à 256 Ko.

De 850 MHz à 2,2 GHz

Le P4M à 2,2 GHz, proposé à 562 dollars, s’affiche comme le processeur le plus puissant d’entre eux. Il est suivi des PIII-M à 1,33 et 1,26 GHz puis des versions à 1 GHz, 866 et 850 MHz (respectivement commercialisées à 508, 401, 316 et 209 dollars pour les deux derniers). L’offre Celeron s’échelonne de 1,8 GHz à 700 MHz pour des prix allant de 149 à 112 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur