Intel joue la carte du sans-fil

Mobilité

Après la démonstration d’Intel la semaine dernière, la nouvelle microarchitecture XScale confirme l’implication du géant dans le sans-fil. Les PDA et terminaux mobiles en tout genre pourraient bientôt bénéficier de la faible consommation d’énergie de cette technologie de processeurs. Ces dernières semaines, Intel a multiplié les initiatives wireless, une manière d’affirmer sa volonté.

Dévoilée le mois dernier lors de l’IDF (Intel developer forum) de San Jose (voir édition du 24 août 2000), la nouvelle microarchitecture XScale d’Intel a fait l’objet la semaine dernière d’une démonstration, cette fois-ci à l’IDF de Tokyo. XScale correspond en fait au nouveau nom de l’architecture StrongARM, une nouvelle génération de ces processeurs.

XScale est présentée comme une technologie clairement conçue pour les PDA, avec une grande capacité d’adaptation. Son principal atout réside dans l’équilibre performances / consommation électrique. Selon Intel, à 600 Mhz, elle consommerait moins de 0,5 watt, tandis qu’à 800 Mhz, la consommation serait inférieure à 1 watt. Une variation de la consommation en fonction de la fréquence qui rappelle celle du Crusoe de Transmeta, qu’Intel vient directement concurrencer avec cette architecture conçue pour supporter des fréquences jusqu’à 1 GHz. A ce niveau, la consommation serait de 1,6 watt, beaucoup pour un portable, mais peu pour un routeur. Or Intel ne dénigre pas l’intégration dans du matériel réseau et indique que l’architecture XScale possède aussi un débouché dans ce secteur.

Pourtant ce sont bien les PDA qui sont visés en premier lieu. Le marché est en pleine explosion, en France une étude du cabinet GFK parue fin août note un doublement des ventes en nombre d’unités sur le premier semestre par rapport à 1999. Et les téléphones mobiles ne sont pas en reste, leur déploiement devant bénéficier de l’arrivée de la troisième génération et de la généralisation des connexions Internet sans fil en découlant. Intel l’a bien saisi. Les prévisions sur le sans-fil sont toutes très optimistes. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si le géant annonçait porter la plate-forme Symbian (voir édition du 22 août 2000) sur la microarchitecture XScale. L’arrivée de la technologie XScale, qui devrait être intégrée à des produits sur le marché avant l’année prochaine, confirme l’intérêt d’Intel pour le sans-fil.

D’ailleurs, le 11 septembre, Intel annonçait la formation de la MDI-ng (Mobile data initiative next generation), une organisation regroupant une dizaine de sociétés autour de lui, telles Dell computer, France Telecom ou Motorola, dans le but de “développer des standards et des spécifications conçus pour accélérer la création et l’adoption de technologies Internet sans fil”. A Tokyo, en même temps que la démonstration d’XScale, Intel dévoilait une nouvelle initiative, la PCA (Personnal Internet client architecture), dédiée, elle, à “l’accélération du développement de la future génération d’applications Internet pour les terminaux sans fil”. Aucun doute ne subsiste : Intel n’entend pas rester un simple spectateur du monde sans fil.

Pour en savoir plus  :

* XScale sur le site d’Intel

* Intel “wireless”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur