Intel dévoile Joule pour l’innovation dans l’IoT

Mobilité
2 7

IDF 2016 – San Francisco : Intel monte à l’assaut du marché de l’Internet des objets en dévoilant une plateforme de développement dédiée.

Lors de la keynote d’ouverture de l’Intel Developers Forum de San Francisco, le CEO Brian Krzanich a déroulé le tapis à Joule. Il s’agit d’une plateforme de développement. Ce kit spécial IoT succède à la carte de développement Galileo et au module Edison.

Intel Joule, qui cible également les acteurs de l’écosystème Internet des objets (développeurs, entrepreneurs, éditeurs de solutions…), se distingue par la puissance de calcul qu’il offre. Intel l’évoque en termes SOM (System-on-Module), par analogie avec les SoC (System-on-Chip), ces puces mobiles « tout-en-un » qui équipent notamment les smartphones.

L’objectif est d’équiper des appareils nécessitant des capacités de calcul importantes, dans la mouvance des secteurs en plein effervescence, tels que les réalités augmentée, virtuelle ou « fusionnée » ou encore les drones, les microserveurs, la robotique, la vision par ordinateur, l’IoT industriel…

Intel cite l’exemple de la société française PivotHead qui a développé des lunettes de réalité augmentée équipées d’un module Joule. Renforcées pour des environnements de travail industriel, elles sont utilisées par Airbus pour surveiller des tâches de maintenance et fournir un retour audio à l’opérateur.

Un dispositif signé du français EyeLights vient, lui, se greffer sur le casque d’un motard de la police. Equipé d’un module Joule, il est notamment capable de relever les numéros de plaque d’immatriculation.

Les performances au rendez-vous

Intel a décliné son module en deux moutures avec les Joule 570x et 550x.

Disponible à la vente durant l’IDF, le module Joule 570x embarque un CPU à architecture Goldmont (qui succède à Silvermont). Il s’agit d’un Atom T5700 intégrant 4 coeurs 64 bits cadencés jusqu’à 1,7 GHz (et jusqu’à 2,4 GHz avec le mode Turbo). Il est associé à 4 Go de mémoire vive LPDDR4, tandis que le stockage est assuré par 16 Go de flash interne.

Moins puissant, le module Joule 550x est, lui, pourvu d’un Atom T5500 (4 coeurs 64 bits cadencés jusqu’à 1,5 GHZ) adossé à 3 Go de LPDDR4 et 8 Go de mémoire flash pour le stockage.

Gravés en 14 nm, ces processeurs sont beaucoup plus véloces que les processeurs à architecture ARM que l’on trouve par exemple dans les cartes Arduino ou le Raspberry Pi (sans parler des CPU Quark signés Intel).

Le GPU Intel HD Graphics permet de piloter des écrans 4K ou bien de faire de la captation vidéo en 4K. Le support de la technologie RealSense, pour « créer des interactions plus naturelles, intuitives et réalistes avec nos appareils », est également de la partie.

La consommation électrique et les tarifs s’envolent

En contrepartie de quoi, les modules Joule ne devraient pas faire la part belle à la consommation électrique. Si leur fiche technique ne spécifie aucune consommation d’énergie, le TDP de cette génération d’Atom est compris entre 6 et 12 watts.

Intel a soigné l’aspect connectivité avec le support de l’USB 3.0, du Bluetooth 4.1 et du Wi-Fi 802.11ac. On trouve également une multitude d’entrées / sorties (CSI, DSI, GPIO, I2C et UART).

La compacité des modules est également de mise avec un gabarit de 48 x 24 x 4,5 mm, soit moins que celui d’un Rapsberry Pi par exemple.

Côté OS, les modules Joule tournent notamment sous la distribution Ostro Linux ou encore Windows 10 IoT Core.

Reste la question du tarif. Les modules Joule seront proposés sous forme de kit de développement (dès septembre pour le Joule 570x), comprenant notamment un module ainsi qu’une carte d’expansion permettant d’accéder aux ports et aux entrées / sorties.

Il faudra compter 369 dollars pour le kit de développement avec Joule 570x. Ce kit est déjà référencé sur le site Mouser.com au tarif conséquent de 431 euros. On est loin des 35 euros d’un Raspberry Pi 3 ou bien des quelques euros pour une carte compatible Arduino.

(Crédit photo : @Intel)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur