Intel livre ses premières puces pour le WiMax mobile

Mobilité

En fait, il s’agit d’une intégration des technologies WiMax fixes et mobiles
qui devrait aboutir à une réduction du coût des stations de base.

Intel a initié la commercialisation des premières puces bi-mode WiMax du marché. La puce WiMax Connection 2250 prend en charge les accès WiMax mobiles et fixes. Elle permet de connecter des terminaux fixes de type ordinateurs ou décodeurs mais aussi d’effectuer une bascule de la connexion d’un point d’accès sans fil à un autre.

Intel présente sa puce comme la première radio WiMax mobile du secteur. Le fabricant explique que la combinaison des deux réseaux sur une seule et même puce permet de réduire le coût des stations de base. A en croire Intel, la nouvelle puce est évolutive, ce qui lui permettra de s’adapter aux futures normes WiMax grâce à une simple mise à niveau logicielle qui sera transmise à la station par une connexion sans fil.

Intel est l’un des plus grands défenseurs de la technologie WiMax, qui ne cache pas ses ambitions : il espère lancer des cartes WiMax pour PC d’ici la fin de l’année et travaille actuellement aux moyens d’intégrer la technologie dans ses chipsets d’ici 2007. Certains fabricants d’équipements comme Alcatel, Motorola ou Siemens se sont déclaré prêts à supporter la nouvelle technologie, précise Intel.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 12 octobre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur