Intel livre ses processeurs Xeon 5600 à six cœurs gravés en 32 nm

ComposantsMobilitéPoste de travail

Intel officialise l’arrivée de ses processeurs à six cœurs Xeon 5600 gravés en 32 nm pour les serveurs, qui promettent de meilleures performances énergétiques et une sécurisation accrue des données.

Intel vient de dévoiler sa nouvelle génération de processeurs basés sur l’architecture Nehalem. Les Xeon 5600 à six cœurs, gravés en 32 nm, pour les serveurs x86 et les stations de travail promettent des performances accrues en termes de virtualisation, de rendement électrique et de puissance de calcul.

Intel précise que les puces hexacoeurs Xeon 5600 embarquent la deuxième mouture de transistors à portes métalliques à très grande permittivité électrique (”high k”), autorisant la coupure sélective de l’alimentation des différents cœurs pour un meilleur rendement énergétique.

Les treize de processeurs appartenant à la famille Xeon 5600 affichent jusqu’à 60% de gains de performances par rapport à la précédente génération, Xeon 5500, gravée en 32 nm.

Du côté des performances dans le traitement des données, les processeurs Intel Xeon série 5600 intègrent la technologie Turbo Boost, servant à moduler les performances du processeur en fonction des besoins de l’utilisateur. Pour y parvenir, il est capable d’augmenter la fréquence de l’horloge d’un ou de plusieurs des coeurs.

La technologie Hyper-Threading est aussi de la partie. Elle autorise chacun des coeurs à traiter en simultané des données sur deux files (threads).

Ces nouveaux processeurs Xeon 5600 jouent aussi à fond la carte de la sécurité. Ils embarquent le nouveau jeu d’instructions de chiffrement Intel AES-NI (Advanced Encryption Standard New Instructions), qui permet d’accélérer les performances cryptographiques pour les applications.

En outre, la technologie d’exécution Intel TXT  (Trusted Execution Technology) assure la sécurisation des données au niveau des applications transitant d’un serveur virtualisé à un autre.

Les versions à six cœurs du Xeon 5600 offrent des fréquences d’horloge comprises entre 2,93 et 3,33 GHz pour une puissance de dissipation thermique (PDT) comprise entre 95 et 130 Watts suivant les modèles.

Les fréquences d’horloge des versions quatre cœurs s’établissent entre 2,66 et 3,46 GHz pour une PDT comprise entre 80 et 130 Watts.

A noter que les moutures basse tension de ces puces se caractérisent par une PDT de 60 et 40 Watts pour les hexacoeurs et quatre cœurs Xeon 5600.

D’ici le mois d’avril, les Xeon 5600 devraient intégrer les serveurs x86 et stations de travail de constructeurs comme Cisco, Dell, Fujitsu, HP, IBM et Oracle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur